Une arnaque cible les Peacekeepers de Kahnawake

Par Simon Deschamps
Une arnaque cible les Peacekeepers de Kahnawake
(Photo : Michel Thibault)

(English follows) Les Peacekeepers de Kahnawake ont ouvert une enquête sur une arnaque les visant, ont-ils indiqué au Journal Le Soleil de Châteauguay.  

Des citoyens de la région ont reçu une lettre leur annonçant le recouvrement d’une « dette à l’égard du Département de police de la réserve indienne de Kahnawake (The Kahnawake Peacekeepers) » du montant de 168,83$. La somme doit être acquittée en sept jours, sinon « toute défaillance de paiement entrainera des conséquences auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) », est il indiqué dans la missive.

La lettre provient d’une présumée compagnie de recouvrement du nom de MAB Collection, dont l’adresse est sur la rue Church sur la réserve.

« Plusieurs personnes de Châteauguay nous ont rapporté cette fraude », a dit Jody Diabo, chef assistante des Peacekeepers.

Un homme ciblé a raconté au Journal que lorsqu’il a reçu la lettre il a remarqué que son nom était mal épelé sur l’enveloppe. Il a également mentionné qu’il n’y avait « aucune réponse au numéro qui est écrit sur la feuille ». Le Journal a tenté l’exercice et est tombé sur une boîte vocale anonyme.

Un citoyen a reçu cette lettre frauduleuse venant de MAB Collection lui disant devoir 168$ aux Peacekeepers. (Photo: Gracieuseté)

Swindle targets Kahnawake Peacekeeers 

  Translation Dan Rosenburg

The Kahnawake Peacekeepers have opened an investigation on fraud aimed at them, they told the Chateauguay Soleil. 

Some citizens from the region received a letter, written in french, informing them of the recovery of a ‘’debt with regard to the police department of the Kahnawake Mohawk reserve (the Kahnawake Peacekeepers)’’ for the amount of $168.83. That sum must be paid within seven days; if not, “failure to pay will entail consequences with the Quebec Automobile Insurance Society (SAAQ).’’    

The letter comes from a presumed recovery company by the name of MAB Collection, whose address is listed as being on Church street in Kahnawake 

‘’Several Chateauguay people have reported this fraud to us,’’ says assistant Peacekeeper Chief Jody Diabo.  

A man who was targeted told Le Soleil that when he received the letter, he noticed that his name was spelled wrong on the envelope. He also said that there was ‘’no reply at the number that is written on the sheet.’’ Le Soleil attempted to make contact but stumbled upon an anonymous voice mail.   

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Martine Tremblay Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Martine Tremblay
Guest
Martine Tremblay

En plus, le français utilisé est incorrect. On voit que cette lettre a été rédigée par un amateur. C’est toujours de cette façon que je les détecte.