Sports

Une expérience télé pour remercier l’implication de Tim Hortons

vendredi le 21 janvier 2022
Modifié à 10 h 27 min le 21 janvier 2022
Par Marie-Josée Bétournay

redactionsc@gravitemedia.com

Kassandra Dubuc et Suzanne Béland dans les studios de RDS. La fille et la mère répèteraient l’expérience sans hésitation. (Photo:gracieuseté)

L’athlète Kassandra Dubuc et sa mère Suzanne Béland, de Châteauguay, sont mises de l’avant dans une vidéo d’Olympiques spéciaux Canada à l’intention des restaurants Tim Hortons, partenaire du mouvement Choisir d’inclure de l’organisme.

Dans la vidéo, enregistrée dans les studios de RDS en décembre, la nageuse Kassandra Dubuc et sa mère, bénévole au sein de l’organisme Olympiques spéciaux Châteauguay, livrent un message de remerciement à Tim Hortons. Suzanne Béland parle de «l’expérience d’une vie». «Nous avons toutes les deux adoré notre expérience. Kassandra était vraiment fière d’elle. Entre les prises, elle se faisait souvent complimenter. C’est un grand privilège pour nous deux d’avoir été choisies. (…) On en est ressorties très souriantes et pleines de fierté», commente-t-elle.

La vidéo, présentée au personnel francophone des restaurants de la chaine, met l’accent sur la contribution de Tim Hortons dans la création de «communautés plus accueillantes pour les personnes qui ont une déficience». Cet appui rejoint le mouvement Choisir d’inclure d’Olympiques spéciaux Canada; un mouvement prônant l’inclusion de personnes avec des différences «acceptées en milieu de travail, dans des activités, dans le bénévolat», précise Mme Béland.

Le beigne au profit d’Olympiques spéciaux Québec sera en vente du 28 au 30 janvier dans les restaurants Tim Hortons participants. (Photo:gracieuseté)

Campagne du beigne Olympiques spéciaux Canada

Les restaurants Tim Hortons soutiennent le mouvement Choisir d’inclure depuis quelques années. Du 28 au 30 janvier, le partenaire vendra un beigne au profit d’Olympiques spéciaux Canada.

Chaque beigne vendu permettra à la division Olympiques spéciaux Québec de financer ses activités, comme des ateliers virtuels, former les entraineurs, augmenter la délégation d’athlètes aux Jeux olympiques et assurer un soutien à la section locale de Châteauguay. «Dès que l’on a besoin de subventions pour les activités, Olympiques spéciaux Québec nous aide. À Châteauguay, ça nous aide quand les gens achètent des beignes», explique Mme Béland.

Avant la pandémie, le restaurateur offrait des pâtisseries au profit d’Olympiques spéciaux Canada durant la saison estivale, mentionne Suzanne Béland. Le retour de la campagne est bienvenu, selon elle. «Ils (les gens d’Olympiques spéciaux Canada) ont tellement de besoins, tant pour la promotion du mouvement Choisir d’inclure que d’argent pour faire plus d’activités», dit-elle.

Autiste et atteinte de la paralysie cérébrale, Kassandra Dubuc a participé aux jeux d’été d’Olympiques spéciaux Canada en 2018, entre autres.

Dernières nouvelles