Une femme de Mercier porte-parole de la campagne pour les maladies du coeur

Marie-Josée Bétournay-collaboration spéciale
Une femme de Mercier porte-parole de la campagne pour les maladies du coeur
Caroline Lavallée est la seule porte-parole québécoise de la campagne Combattons ensemble. (Photo : Gracieuseté)

Caroline Lavallée, une résidente de Mercier, compte parmi les porte-parole de la campagne Combattons ensemble de Cœur + AVC. Seule représentante du Québec, elle a accepté l’invitation de l’organisme afin de «faire la différence dans la vie des gens».

À titre de porte-parole, Caroline Lavallée témoigne sur plusieurs plateformes de l’épisode de sa vie où elle a reçu le diagnostic d’une tachycardie supraventriculaire (TSV). C’était en 2006. «Mon histoire est positive, connaît une fin heureuse. J’ose espérer apporter de l’espoir», dit-elle.

Avant la tombée du diagnostic, Mme Lavallée avait noté l’emballement de son cœur sans raison. «Mon cœur pouvait atteindre jusqu’à 220 battements par minute. Votre cœur bat un peu comme après avoir couru un sprint, mais sans avertissement et en étant au repos. C’est assez paniquant!», témoigne-t-elle sur le site Internet de l’organisme Cœur + AVC.

Puis en 2006, en s’amusant chez elle avec son chien, les battements cardiaques se sont accélérés jusqu’à lui couper le souffle. Elle a été prise en charge et a subi une chirurgie trois mois plus tard.

Retour à la vie normale

À la suite de l’intervention chirurgicale, Caroline Lavallée a repris une vie normale, un pas à la fois. Depuis l’ablation par cathéter, elle ne connaît aucun symptôme relié la TSV. «J’ai une qualité de vie que j’avais perdue au moment du diagnostic. Grace à la recherche de Coeur + AVC, la chirurgie non invasive et le soutien de donateurs, je fais tout ce que je veux», relate-t-elle. Mme Lavallée explique que l’organisme Cœur + AVC a contribué à sa santé émotive et psychologique en développant un lien avec l’équipe et des personnes atteintes de maladies du cœur. «C’est chacun son histoire. On fait partie d’une communauté. On ne se sent plus seuls», affirme-t-elle.

Adepte de la course à pied, la danse et la randonnée en montagne, Mme Lavallée a commencé l’entraînement en vue d’un demi-marathon au profit de Cœur + AVC en 2012. Puis, les compétitions sportives se sont succédé. La porte-parole de la campagne Combattons ensemble compte à son actif 16 triathlons, incluant un Ironman 70.3, et autant de demi-marathons. Elle a également participé à une vingtaine de courses dont la distance variait de 5 à 10 kilomètres.

En 2019, Caroline Lavallée a mis le volet compétitif sur pause et, depuis, elle pratique le sport pour maintenir sa forme physique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires