Actualités
Société

Une police des poubelles en fonction cet été

le mercredi 29 juin 2022
Modifié à 11 h 37 min le 29 juin 2022
Par Mario Pitre

mpitre@gravitemedia.com

La MRC de Beauharnois-Salaberry rappelle qu’on ne peut disposer de n’importe quoi dans nos poubelles. (Photo gracieuseté)

Qu’on se le tienne pour dit, on ne peut jeter n’importe quoi à la poubelle dans les municipalités de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Cet été, des inspecteurs sillonneront le territoire pendant la collecte des déchets, afin d’intervenir lorsqu’ils découvriront des poubelles dont le contenu contrevient aux règlements municipaux en vigueur.

« C’est une question d’équité : l’enfouissement a un coût que nous payons tous. Les efforts de récupération que font la plupart des citoyens permettent de réduire la note ; cependant, les poubelles pleines de carton, de branches et de matériaux de construction, que l’on voit malheureusement encore en bordure de rue, minent ces efforts », souligne le préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry Miguel Lemieux, dans un communiqué. 

La MRC rappelle que les règlements municipaux interdisent de mettre les matières recyclables ou organiques aux déchets et imposent des quantités maximales de matières jetées (limite de bacs par adresse). Donc, tout disposer à la poubelle constitue une infraction.

Selon les autorités, le but de l’initiative n’est pas de punir, mais d’informer. En effet, plusieurs étapes d’interventions sont prévues auprès des contrevenants afin qu’ils puissent se conformer. 

Pour s’assurer de la transmission du message, la MRC travaillera d’ailleurs en collaboration avec Nature-Action Québec ainsi que les services municipaux. « Toutefois, si la personne persiste après plusieurs avertissements, un constat d’infraction, accompagné d’une amende, pourra être émis en dernier recours, rappelle M. Lemieux. La règlementation est l’un des outils pour limiter le gaspillage de nos ressources », ajoute-t-il.

Les interventions cibleront tout d’abord les cas apparents qui causent le plus de problèmes. « Les poubelles qui débordent ou les montagnes de déchets nuisent au bon déroulement de la collecte », explique Patrice Lemieux, directeur du service Environnement et matières résiduelles de la MRC. 

« Mettre les matières dans le bon bac est le meilleur moyen de s’assurer que les collecteurs fassent leur travail efficacement et que les rues restent propres après leur passage », ajoute-t-il. 

En plus de l’objectif environnemental de réduire l’enfouissement, les règlements municipaux visent également à préserver la qualité de vie des citoyens, un argument supplémentaire en faveur de leur application. 

Pour savoir tout de suite comment réduire ses déchets, on peut consulter le site web de la MRC, dans la section Collectes et matières résiduelles, écrire à environnement@mrcbhs.ca ou appeler au 450 225-5055.