Vent de renouveau à la Chambre de commerce Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent

Mario Pitre
Vent de renouveau à la Chambre de commerce Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent
:Le président de la Chambre de commerce, Patrick Loiselle, a présenté la nouvelle directrice générale, Annie Bergeron. (Photo : Mario Pitre)

Un vent de renouveau semble souffler sur la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent à la lumière de l’assemblée générale qui s’est déroulée le jeudi 5 décembre, en présence d’une quarantaine de membres.

Ce renouveau se traduit d’une part par l’arrivée d’une nouvelle directrice générale. C’est Annie Bergeron qui assume dorénavant cette fonction, à la suite du départ de Sylvie Villemure en juillet dernier.

Originaire de Beauharnois, Mme Bergeron connaît bien la communauté d’affaires régionale. Elle a œuvré 25 ans en développement économique, notamment en tant que conseillère en développement économique et gestionnaire de Fonds dans les régions de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. Elle a également été conseillère senior au Centre de transfert d’entreprises du Québec de la région de Chaudière-Appalaches durant cinq (5) ans. « Nous avons fait le meilleur choix », a déclaré le président de la Chambre, Patrick Loiselle.

Par ailleurs, huit postes d’administrateurs étaient à renouveler au sein du conseil d’administration de la Chambre. Les huit postes ont été comblés, dont quatre par de nouveaux-venus, soit Olivier Doyle, André-Philippe St-Germain, Josiane Lorange et Robin-Philippe Lamonde.

On a procédé cette année à une révision complète des règlements généraux de l’organisme, a indiqué le président Patrick Loiselle. Cette mesure a permis une mise à jour de certaines règles et de mettre en place de nouveaux comités, entre autres. « L’ensemble des modifications ont été calquées sur les autres chambres de commerce de la province et certifiées par Industrie Canada », a-t-il indiqué.

Année de transition

Dans le rapport annuel de l’organisme présenté aux membres présents, M. Loiselle a rappelé que la dernière année a donné lieu à de nombreuses rencontres avec divers partenaires et commerçants de la région afin de leur expliquer le rôle et les objectifs de la Chambre de commerce.

«On veut être la Chambre de commerce de tous les entrepreneurs», a-t-il fait valoir, en rappelant la mission de l’organisme axée sur la mise en valeur des membres, leur croissance et la défense de leurs intérêt face aux instances décisionnelles.

Enfin, diverses idées de propositions ont été mises de l’avant par certains membres présents, comme la création d’une section jeunesse ou encore la modification du nom de la Chambre par une appellation plus simple. Celles-ci devront faire l’objet de discussions au cours de la prochaine année.

Notons que le Gala des gens d’affaires sera de retour en avril prochain et les entreprises de la région sont déjà invitées à songer à leur candidature.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de