Actualités
Sports

VIDÉOS - Une patinoire maison pour toute la famille

lundi le 24 janvier 2022
Modifié à 17 h 15 min le 24 janvier 2022
Par Paula Dayan-Perez

pdayan-perez@gravitemedia.com

L’enseignant d’éducation physique voulait proposer à ses deux fils une alternative aux activités devant l’écran. (Photo : Gracieuseté - Spiro Katerelos)

Alors que les sports d’équipe avaient été mis sur la glace depuis le début de l’année, un Châteauguois a trouvé une façon de jouer au hockey en famille. Spiro Katerelos a construit sa propre patinoire dans sa cour arrière.

«J'ai toujours rêvé, quand j'étais enfant, d'avoir ma propre patinoire parce que j'avais un voisin qui en avait une, explique celui qui avoue trouver autant de plaisir à patiner que ses enfants. Je voulais aussi faire quelque chose l'hiver au lieu de simplement rester à la maison s'il fait trop froid.»

 

L’enseignant d’éducation physique voulait proposer à ses deux fils une alternative aux activités devant l’écran. En fonction des conditions météorologiques, M. Katerelos, son épouse Seline Robb et leurs enfants jouent le matin avant d’aller travailler ou le soir, au retour. La famille passe entre 45 minutes et une heure sur la patinoire les jours de beau temps.

Leonidas, 6 ans, joue dans la ligue de hockey mineur de Châteauguay M7 MAHG. «Il joue depuis l’âge de deux ans et demi, il est très bon», indique avec fierté le papa. Le cadet de 3 ans, Gregory, est en train d’apprendre à patiner, un sport qu’il aime beaucoup, ajoute M. Katerelos.

Pour construire la patinoire de 6 m par 11,5 m (20′ x 38′), le Châteauguois a placé une bâche sur le sol avec une vingtaine de planches de bois par-dessus. Il a ensuite rempli le cadre avec 10 à 12 cm d’eau (4″ à 5″).

Après chaque séance de patin, il passe ce qu’il appelle sa «Zamboni faite maison». Il attache une serviette au bout d’une vadrouille ayant une tête d’éponge. Le tout est connecté à un tuyau d’arrosage qui mouille la surface. M. Katerelos glisse donc cet artefact sur la glace, faisant fondre ainsi la neige qui s’accumule et adoucissant la superficie. La serviette l’aplatit.

Pandémie ou non, M. Katerelos assure qu’il prévoit construire la patinoire chaque année. «C’est beaucoup de travail mais une fois fini, c’est très amusant», affirme-t-il.

La patinoire mesure environ 6 m par 11,5 m. (Photo : Gracieuseté - Spiro Katerelos)

Dernières nouvelles