Zombie Boy tenait à être «unique» à 18 ans

Zombie Boy tenait à être «unique» à 18 ans

Une photo de Rick Genest avant qu’il ne devienne «Zombie Boy» prise en mai 2003 sur l’ancien pont Arthur-Laberge à Châteauguay.

Crédit photo : Michel Thibault

Avec ses tatouages macabres couvrant pratiquement tout son corps, le regretté Zombie Boy était unique. Un statut auquel il aspirait dans sa jeunesse.

« Le monde a trop de préjugés. Faut que je me déguise au travail. La fin de semaine, je peux être moi-même» – Rick Genest en 2003

Alors qu’il avait 18 ans, en mai 2003, Le Soleil de Châteauguay avait remarqué Rick Stephan Genest de son vrai nom assis sur le pont Arthur-Laberge à Châteauguay.

Avec ses vêtements de cuir cloutés, son nez percé et son crâne rasé hormis un éventail de pics noirs, le garçon offrait une image saisissante et fascinante.
L’auteur de ces lignes lui avait demandé s’il pouvait le prendre en photo et s’il accepterait de répondre à quelques questions. Il avait bien voulu.
«J’ai composé mon propre style. Être unique, c’est très important», avait affirmé le jeune homme.

Pas bien vu

Ses choix vestimentaires n’étaient pas bien vus. «Le look metal lance le message fuck off, que personne te dérange. Ça marche pas avec le système. Il n’y a pas grand monde qui accepte ça. On se sent séparés du reste du monde. Si quelqu’un n’aime pas mon style, qu’il mange de la schnoute ! avait-il fait part. C’est rare qu’un inconnu me dit bonjour. Quand je salue le chauffeur d’autobus, il ne répond pas. Il n’y a pas beaucoup de monde qui respecte ça.»

Le futur Zombie Boy avait assuré : «Si t’es cool avec moi, je vais être cool avec toi.»

Popularité

À 18 ans, Rick Genest disait ne pas vouloir être populaire comme la majorité des adolescents. «Au contraire», affirmait-il.

Sa quête de l’unicité marquée par les tatouages l’a finalement élevé au rang de star internationale.

Métamorphosé en Zombie Boy, Rick Genest est devenu un mannequin réputé.

Sa vie a pris fin tragiquement le mercredi 1er août. Le Châteauguois à l’allure sans pareille est décédé après avoir chuté d’un édifice à Montréal. Il avait 32 ans.

 

 

À lire aussi:

Entrevue avec Zombie Boy en 2003

Les proches de Zombie Boy ne croient pas à la théorie du suicide

Lady Gaga s’excuse pour ses propos sur la mort de Zombie Boy

La poupée de Zombie Boy repeinte par un artiste américain

Revivre après plusieurs tentatives de suicide 

Maison sous les arbres :«On sème de l’espoir et on espère que ça germe»

Mort de Zombie Boy: Lady Gaga lance un cri du coeur sur la santé mentale

Rick alias Zombie Boy avait attiré l’oeil du journaliste Michel Thibault en mai 2003. Cette photo a paru dans Le Soleil de Châteauguay à l’époque.

Commenter cet article

avatar