129 femmes-grenouilles établissent un record

Par Valérie Lessard

Pas moins de 129 plongeuses sous-marines se sont donné rendez-vous à la carrière de Kahnawake samedi dernier pour établir le premier record mondial d’immersion simultanée de femmes en eau froide.

Ça grouillait de femmes-grenouilles samedi matin à la carrière de Kahnawake, un site de plongée sous-marine géré par la compagnie Total diving. Elles étaient 129, provenant d’un peu partout dans la province, à avoir répondu à l’appel de Nathalie Lasselin, instigatrice de l’événement. «C’est vraiment trop cool parce qu’on est au Québec, dans une province et dans un pays où la plongée n’est peut-être pas l’activité de prédilection et c’est ici qu’on va faire le premier record mondial d’immersion simultanée de femmes», a lancé Mme Lasselin aux participantes avant qu’elles ne commencent leur mise à l’eau.

Par groupe de dix, elles se sont dirigées dans l’eau de la carrière en attendant le signal avant de plonger. Un peu après 11 h, elles ont toutes disparues dans l’eau en même temps et ont commencé l’exploration du site. Le record était désormais établi.

Selon Mme Lasselin, ce record ne sera pas reconnu par les records Guiness puisqu’ils ne reconnaissent pas les records sectaires (juste de femmes ou d’hommes par exemple). L’Amanach des plongeurs, qui publie et reconnait les records en plongée sous-marine, était toutefois sur place pour certifier ce plus grand rassemblement de plongeuses.

Mme Lasselin avait eu l’idée de créer cet événement pour démontrer la place que les femmes prennent dans le monde de la plongée.

Les profits de cet événement seront remis au Centre des femmes de Montréal. «Nous sommes privilégiées de pouvoir pratiquer ce sport, c’était important pour moi de redonner aux femmes par le biais de cet événement», explique Mme Lasselin.

Carrière Kahnawake

:Situé près de la route 138, non loin du pont Mercier, la carrière Kahnawake est une propriété de l’école de plongée Total Diving. Le site sert principalement à la formation et à la certification des plongeurs de la grande région de Montréal.

Son histoire:Selon le responsable du site, Robin Fabiani, à l’époque, cette carrière a servi à la construction du pont Mercier (gros blocs de pierre). L’histoire ne dit pas précisément comment une aussi grande quantité d’eau a pu remplir le site. On suppose qu’en creusant, une faille s’est créée et l’eau s’est infiltrée.

Ses dimensions:Elle a une profondeur totale de 100 pieds (30 mètres) et 1,5 km de superficie.

Faune:On peut y apercevoir des achigans à petite bouche, des brochets, des perchaudes, un castor, des hérons et des canards.

Ce que les plongeurs voient:À 100 pieds, on retrouve encore des blocs de pierres taillés.  À 35 pieds, il y a beaucoup de végétation, de poissons. Certains pourront voir le Titanic de Kahnawake (un canoe) et une plateforme de 40 pieds par 40 pieds.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires