5 projets qui sortent des sentiers battus à l’école NDA

Par Michel Thibault
5 projets qui sortent des sentiers battus à l’école NDA
(Photo : Michel Thibault)

Pupitres en rangs d’oignons, cour en asphalte mur à mur, silence dans la bibliothèque, escaliers austères et marche au pas dans les corridors, l’école primaire NDA à Châteauguay prend ses distances avec ces normes en éducation.
Dans le bureau d’Alexandre Poirier, nouveau directeur de l’établissement, cinq priorités figurent sur un tableau blanc : embellissement de la cour, mobilier scolaire flexible, bibliothèque inspirante, relooking escaliers et corridors actifs et ludiques.

Le tableau des priorités

Cour «de rêve»
Le projet de refaire la cour est dans les cartons depuis un moment. «On a parlé d’un module de jeu déjà, mais on peut assurément voir plus grand, on peut penser à la classe verte, à l’embellissement de notre cour d’autres façons plutôt qu’uniquement un module, dont la pérennité pourrait être un enjeu», explique-t-il. La «cour de rêve» reste à définir. Un comité ad hoc composé d’élèves, de parents et de membres du personnel sera chargé de réfléchir à la question et de formuler des propositions.
Entre-temps, l’école accumule des sous grâce à un Marchethon dont la dernière édition tenue le 18 octobre dans l’île Saint-Bernard a rapporté 10 000 $.
«C’est toujours une question de sous», note le directeur.

Pour mieux collaborer
«On va assurément aller de l’avant cette année en ajoutant une ou deux classes de mobilier flexible, qui permet à nos élèves, c’est toujours la visée, on le fait toujours pour nos jeunes, de travailler davantage en collaboration en classe. Se dégager du modèle traditionnel de l’école qu’on connaît tous avec les pupitres en rangées. On éclate un peu nos infrastructures, nos murs, nos anciennes façons de faire pour pouvoir travailler beaucoup avec la collaboration», explique Alexandre Poirier.

Bibliothèque
«La bibliothèque, un autre chantier, souligne-t-il. On a à revoir ce qu’est la bibliothèque des années actuelles. La bibliothèque n’est plus un endroit où, je crois fermement, on doit être en silence. C’est un autre espace de collaboration, et de travail d’équipe et de découvertes, de littérature.»

Capture d’écran youtube

Corridors «actifs»
Concernant les corridors «actifs et ludiques», M. Poirier a montré au journal une vidéo du concept sur youtube. On y voit des élèves sautillant sur des formes de couleur marquées dans un corridor, un peu comme à la marelle. «NDA a énormément d’élèves maintenant. On a moins d’espace pour que les élèves puissent bouger, explique-t-il. L’ajout de corridors actifs et ludiques va permettre à nos élèves de se déplacer en faisant de l’activité physique. Ça va augmenter le sentiment de satisfaction de nos élèves et l’exercice physique au quotidien.»

Escaliers «relookés»

Au sujet des escaliers, le directeur a trouvé quelques idées dans le magazine en ligne «Mieux enseigner» comme des marches imitant des livres ou comportant des tables de multiplication.

Logo pour rassembler
L’école a adopté cette année un nouveau logo identifiant les Aigles de NDA. Le sigle dévoilé le 27 septembre est arboré par les équipes sportives mais aussi les jeunes qui pratiquent diverses activités culturelles, artistiques ou autres, comme la cuisine. Une façon de montrer que les élèves aux intérêts diversifiés font tous partie de la même équipe, de renforcer le sentiment d’appartenance à l’école, fait valoir Alexandre Poirier.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sebastien turner Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Sebastien turner
Guest
Sebastien turner

Je suis fière de faire partie de ce changement comme parent, membre du conseil d’établissement ainsi que son président. Si vous êtes parents d’élèves de l’école NDA. Votre école a besoins de vous. Communiquer avec notre directeur.