Actualités
Sports
Affaires

Elle conçoit une cagoule pensée pour la femme

jeudi le 16 décembre 2021
Modifié à 15 h 35 min le 16 décembre 2021
Par Mario Pitre

mpitre@gravitemedia.com

Marie-Claude Boyer montre certains modèles de cagoule Hot’a Couette. (Photo: Mario Pitre)

Porter une cagoule et être à la fois coquette ? C’est le défi qu’a relevé Marie-Claude Boyer en concevant une cagoule qui allie confort et esthétique pour la pratique de sports d’hiver.

Que ce soit pour la motoneige, le VTT, le ski alpin ou autre, la cagoule de l’entreprise Hot’a Couette, de Coteau-du-Lac, sert également de cache-cou.

La cagoule est dotée d’une ouverture à bande élastique à l’arrière, qui permet de libérer les cheveux, de même que d’une une mèche devant la bouche pour faciliter la respiration. 

La cagoule permet de libérer les cheveux à l’arrière. (Photo Gracieuseté)

L’idée de concevoir ce nouveau type de cagoule est née lors d’une randonnée en motoneige, raconte Marie-Claude Boyer. «Ma fille était mal à l’aise dans sa cagoule, se souvient-elle. Elle l’a enlevée, réalisé une incision dans le tissu afin d’y sortir ses cheveux. Pour moi l’idée de la cagoule était originale sans oublier le côté esthétique, la chevelure au vent.»

Déjà bien connue dans la région comme spécialiste des communications au sein de l’équipe Gravité Média, Mme Boyer a établi une collaboration avec Jacob Myara, reconnu dans le secteur du vêtement, pour concevoir cet accessoire unique.

L’accessoire de couleur noir est conçu d’un polar 100 % québécois à l’intérieur et d’une matière imperméable à l’extérieur. Il est offert avec un assortiment de contours de différentes couleurs tels que noir, orange, bleu ou rose.
Ils sont accessibles dans la région à la boutique Cuirs J.B., à Valleyfield, ou via la page Facebook Hot’a Couette.

Dernières nouvelles