Culture

L'artiste Louise Page récipiendaire du prix Reynald-Piché

dimanche le 17 octobre 2021
Modifié à 11 h 04 min le 18 octobre 2021
Par Eric Tremblay

Louise Page est devenue la première femme à recevoir le prix Reynald-Piché. (Photo: gracieuseté)

La MRC de Beauharnois-Salaberry a décerné le prix Reynald-Piché à la peintre st sculptrice autodidacte Louise Page. 


L’artiste de Saint-Martine est devenue la première femme à recevoir ce prix remis par le Conseil de la culture de la MRC. Un honneur qui rend hommage à un artiste qui a maintenu et développé un lien durable avec le territoire au cours de sa carrière.


Depuis 1975, Louise Page utilise son art pour faire rayonner la région à de nombreux festivals, colloques et symposiums. Elle a participé à une quarantaine d’expositions de groupe et une dizaine individuelles.
Femme engagée, l’artiste visuelle a été présidente de l’Association pour le développement des arts visuels de Montréal, membre fondatrice du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec et présidente du Conseil de la sculpture du Québec duquel elle a d’ailleurs été nommée « Membre honoraire ». La Martinoise est aussi fondatrice de l’Astelle blanc, devenu le bistro culturel Coeur-de-Village à Saint-Isidore, et co-fondatrice, avec la peintre Sonia Laurin, de GUELART, à la fois lieu de diffusion et centre autogéré d’artistes de la région.  
Le prix Reynald-Piché a été remis le 14 octobre à Sainte-Martine en présence d’une trentaine de personnes.

Gaétan Ménard, représentant élu au Conseil de la culture de la MRC et maire de Saint-Étienne-de-Beauharnois, l’artiste récipiendaire, Louise Page, Thomas Piché, fils de feu Reynald-Piché, Claire Piché, épouse de feu Reynald-Piché, Mélanie Lefort, mairesse de Sainte-Martine, Éric Filiatrault, président du Conseil de la culture de la MRC et le préfet-suppléant de la MRC et maire de Saint-Louis-de-Gonzague, Yves Daoust.  (Photo: gracieuseté) 

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous