Alain Therrien réclame la fin du blocage des voies ferrées

Par Audrey Leduc-Brodeur
Alain Therrien réclame la fin du blocage des voies ferrées
Des manifestants sont rassemblés près des rails à Kahnawake depuis lundi. (Photo : Photo: Denis Germain )

Le député fédéral péquiste de La Prairie, Alain Therrien, s’indigne que les usagers du train de banlieue de la ligne Candiac «soient pris en otage» depuis trois jours.

«Les manifestants résidant à Kahnawake ont clairement eu l’occasion de se faire entendre depuis lundi. On respecte le fait qu’ils aient un message à passer, mais celui-ci est maintenant bien reçu et il est temps de redonner aux usager l’accès à leur moyen de transport», a fait savoir Alain Therrien par voie de communiqué.

Il ajoute que «la population n’a pas à payer le prix de ce blocage et que la patience de la population a ses limites».

Selon M. Therrien, le gouvernement fédéral devrait agir plus rapidement.

«Ce gouvernement se targue d’être en lien étroit avec la communauté autochtone, il a l’occasion d’en faire la démonstration en agissant maintenant. Il serait également le temps qu’il s’intéresse au sort des ceux et celles qui font un effort chaque jour pour réduire leur empreinte écologique et paient actuellement le prix de ces conflits», a-t-il affirmé.

Aucune action musclée

Aucun train ne circule sur la ligne qui fait la liaison entre les villes de Candiac, Delson et Saint-Constant à Montréal depuis le 10 février. Les usagers doivent plutôt utiliser le service d’autobus alternatif déployé d’urgence par exo.

De son côté, la députée provinciale de Châteauguay, MarieChantale Chassée, a indiqué au Soleil de Châteauguay que le gouvernement mise sur le dialogue et souhaite un engagement accru du fédéral dans le dossier des autochtones qui bloquent des voies ferrées.

«On parle avec Joe Norton pour que la situation soit résolue dans les prochains jours. On veut que ça se passe dans la paix et le dialogue», a-t-elle dit.

Elle a indiqué qu’il n’était aucunement question d’action musclée pour mettre fin au blocage des rails à Kahnawake.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Genovesi mlouise Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
louise
Guest
louise

On se croirait revenu en 1990, et la crise d’Oka . Je ne comprends pas que l’on tolère ce genre d’actions en 2020.

Genovesi m
Guest
Genovesi m

Ayant subit la crise de 1990 , la gestion irresponsable du fédéral,provincial et représentants autochtones. Rien aujourd’hui me rend positif face à cette situation. Ou est le fédéral et notre représentante fédéral madame Shanahan qui brille par son absence encore et encore . Croyez à la réconciliation des méchants blancs avec les Pauvres autotochtones si vous le voulez moi non. Avis à monsieur le maire peut être que cet événement et événements futurs auront un effet sur notre évaluation municipale et par conséquent notre compte de taxe et budget de la ville.