Apprendre aux enfants comment se défendre contre un agresseur

Communiqué
Apprendre aux enfants comment se défendre contre un agresseur
(Photo : Gracieuseté)

Avec la rentrée scolaire, certains enfants seront amenés à vivre de nouvelles situations telles que : se rendre à l’école à pied ou à vélo, se rendre seul dîner à la maison et se garder eux-mêmes jusqu’au retour de leurs parents. Bien que ces nouvelles expériences puissent être positives, il est important de leur donner un encadrement clair.

Puisqu’il est impossible de surveiller les enfants 24 h/24 il est important de faire de la prévention de la violence avec eux en misant sur leur affirmation de soi, leur pourvoir d’agir, l’entraide entre amis et avec les adultes.

ESPACE Châteauguay, organisme en prévention de la violence faite aux enfants, vous propose donc dans les lignes qui suivent, des trucs et pistes de discussions à avoir avec vos enfants.

Mettre l’accent sur les solutions plutôt que sur le danger ou la peur

En tant que parent, nous enseignons des règles de sécurité à suivre telles que : ne parle pas aux inconnus, ne monte pas dans la voiture d’un inconnu, n’accepte pas de cadeau d’un inconnu, bref ne pas faire ceci ou cela. Toutes ces règles sont bonnes et importantes, MAIS, au-delà des règles, il faut donner aussi à votre enfant des stratégies pour faire face aux situations de danger. Même si les règles sont respectées, certains enfants pourraient se retrouver en situation où ils devront réagir verbalement ou physiquement pour rester en sécurité. L’approche ESPACE se distingue des approches plus traditionnelles qui visent le contrôle des victimes potentielles ou de l’agresseur. Les messages de type « ne pas » favorisent l’impuissance et le maintien de la vulnérabilité.

Expliquez à votre enfant qu’il est important de marcher en regardant autour de lui ou d’elle, la tête haute. De cette façon, votre enfant dégagera de l’assurance et cela lui permettra de réagir plus rapidement en cas de danger.
Si votre enfant se sent en danger avec quelqu’un, la première chose à faire c’est :
Garder une distance sécuritaire, courir pour aller chercher de l’aide.
C’est souvent possible de garder ses droits par ces moyens, mais, d’autres fois, il pourrait être nécessaire de réagir physiquement. Si votre enfant se sent en danger avec quelqu’un et que la personne le retient de force il peut :
➢ Dire « Non ! Lâche-moi » ;
➢ Utiliser des techniques d’autodéfense simples (Exemples : donner un coup de pied au tibia, un coup de coude dans le ventre, égratigner, bouger beaucoup, etc.) ;
➢ Crier en faisant un cri fort, grave et profond, un cri d’autodéfense!

Le cri sert à :
• Surprendre l’agresseur;
• Avertir l’entourage;
• Dégager de la force et du courage.

Le cri d’autodéfense

Vous pouvez enseigner le cri à votre enfant en lui expliquant que c’est un cri qui vient du ventre (son grave) et non de la gorge (son aigu). Les cris aigus sont souvent associés aux cris d’enfants qui s’amusent, tandis que le son grave comme le son d’une sirène de bateau est différent et risque d’attirer plus l’attention. Peu importe, l’important c’est de faire le plus de bruit possible. Les adultes qui s’en prennent aux enfants ne veulent pas attirer l’attention. En faisant le cri, il y a de bonnes chances que la personne quitte les lieux par peur d’être vue.
Cette période de pratique permettra à votre enfant de découvrir la force de ce cri, toute la puissance et l’énergie qu’il procure. La pratique du cri d’autodéfense peut être amusante. Cependant, rappelez à votre enfant de n’y recourir qu’en situation d’urgence.
Une situation de danger doit TOUJOURS être rapportée à des adultes de confiance et à la police. Proposez des endroits ou des personnes à qui votre enfant peut aller chercher de l’aide tel que : un adulte qui est proche de chez vous, chez un ami, un brigadier, brigadière, policiers, policières ou aller dans un endroit public comme un commerce, un restaurant, garage etc.

La prévention par le jeu
Les jeux sur la prévention constituent un excellent moyen de transmettre de l’information. Ces activités l’amènent à se fier davantage à son intuition, à développer sa confiance et à agir pour assurer sa sécurité.
Le jeu « Que ferais-tu si… ». Les thèmes peuvent varier.
« Que ferais-tu si….
… un adulte que tu ne connais pas te demande de l’aider à trouver son chemin ?
…tu arrives à la maison et je ne suis pas là ?
…si un adulte que tu connais te dit que c’est lui ou elle qui vient te chercher après l’école alors que l’entente était différente ?
…si tu te perds dans un endroit public ?
…si quelqu’un que tu aimes et que tu connais te demande de l’embrasser alors que tu ne veux pas ?»

Sa réponse vous semble valable, mais incomplète ? Félicitez votre enfant et continuez à lui poser des questions en l’encourageant à pousser plus loin son raisonnement.
Il existe différentes façons pour amener les enfants à suivre un adulte et parfois, ces ruses ne sont pas faciles à reconnaître car la personne peut sembler sympathique et non menaçante. Elle peut par exemple : offrir un cadeau, proposer une activité amusante, appeler l’enfant par son nom sous prétexte qu’ils se connaissent, demander de l’aide pour trouver son chien, son chemin, etc. Enseignez aux enfants qu’un adulte qui est mal pris et qui a besoin d’aide s’adressera à un autre adulte et non aux enfants. Votre enfant pourra répondre qu’il ira chercher de l’aide d’un adulte qu’il connait.
Si votre enfant ne se sent pas en sécurité pour se rendre à l’école, en revenir ou encore de rester seul à la maison, révisez les règles de sécurité que vous aurez établies et les trucs d’autodéfense, trouver des alternatives sécurisantes comme être accompagné d’un ami, aller chez un ami, faire le trajet le plus sécuritaire avec votre enfant. Chaque enfant est différent, nous vous encourageons à être à l’écoute de votre enfant et de respecter ses limites.
Pour plus d’informations en lien avec la prévention de la violence quelle qu’en soit la forme, nous vous invitons à consulter notre guide aux parents disponible sur notre site web espacesansviolence.org sous l’onglets professionnels. Vous pouvez également nous contacter au 450-692-5757 ou via notre page Facebook.
L’équipe d’ESPACE Châteauguay souhaite à tous les enfants une bonne rentrée en toute sécurité !!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de