Actualités

Beauharnois reconnue pour la qualité de son eau potable

mardi le 15 décembre 2020
Modifié à 11 h 54 min le 15 décembre 2020
Par Valérie Lessard

Pour une huitième année consécutive, la Ville de Beauharnois a reçu une attestation 3 étoiles pour la qualité de son eau potable dans le cadre Programme d’excellence en traitement de l’eau potable(PEXEP) du Réseau environnement. À l’autre bout du spectre du traitement des eaux, la Ville de Beauharnois figure cependant dans le top 20 des municipalités ayant connu le plus de déversements des eaux usées dans les cours d’eau en 2019 selon un palmarès de la Fondation Rivières. La Ville de Beauharnois a reçu son attestation 3 étoiles pour son usine de filtration J.-Armand Poupart. «L’usine ayant été construite dans l’optique de desservir une population future de 20 000 habitants s’est distinguée pour la qualité de l’eau produite par rapport à la réglementation en vigueur, par la constance de sa production, de même que par les efforts soutenus visant l’amélioration continue des procédés et des opérations», informe la Ville dans un communiqué. Le Programme PEXEP-Traitement vise à s’assurer d’une protection maximale contre toute contamination microbiologique lors du traitement de l’eau. La qualité de l’eau demandée par ce programme est plus élevée que les règles en vigueur au Québec. «Je tiens à exprimer toutes mes félicitations à l’équipe de la gestion des eaux pour cette reconnaissance. C’est en équipe que leurs efforts, leurs compétences et leur excellence sont récompensés par ce résultat probant, a exprimé le maire de Beauharnois Bruno Tremblay. Cette certification démontre la volonté de la Ville d’assurer un service et une production de qualité supérieure en matière d’eau potable, pour les Beauharlinois et Beauharlinoises.» 901 déversements des eaux usées en 2019 Peu de temps avant d’avoir reçu cette reconnaissance pour le traitement de son eau potable, la Ville de Beauharnois s’est retrouvée dans le palmarès des 50 municipalités ayant connu le plus grand nombre de déversements des eaux usées dans les cours d’eau en 2019. La municipalité figure au 16e rang avec 901 déversements. Ces déversements ont lieu lorsque la quantité d’eau usée à traiter dépasse la capacité de traitement de l’usine. Invité à commenter, le maire de Beauharnois a rappelé qu’un projet de 12 M$ pour la mise à niveau de l’usine d’épuration était en cours depuis 2012 mais que la Ville n’a obtenu son certificat d’autorisation du ministère qu’au printemps dernier. «Si vous passez à proximité de l’usine, vous allez voir que les travaux sont en cours… on sera éventuellement en mesure de sortir de ce palmarès », dit-il. La Ville de Beauharnois a également annoncé le 8 décembre que des rejets partiels d'eau usée seront effectués dans le lac Saint-Louis entre l'automne 2020 et l'été 2021 en raison des travaux de mise à niveau de l'usine d'épuration. (Avec Mario Pitre) À lire aussi : Beauharnois : des rejets d'eau usées partiellement traités dans le lac Saint-Louis

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous