Campagne contre les hausses «abusives» de loyer

Par Vicky Girard
Campagne contre les hausses «abusives» de loyer
(Photo : Archives)

Le Comité logement Rive-Sud a lancé sa campagne 2021 contre les hausses de loyers sur fond de «contexte inédit de pandémie et de crise du logement», le 12 janvier. Celle-ci a pour objectif d’informer les locataires sur leurs droits et leur rappeler qu’ils ont le droit de refuser les augmentations «non justifiées».

Le Comité dit constater que la recherche de logement est difficile en raison de la distanciation sociale, que les injustices sociales se font de plus en plus nombreuses pour les locataires à faible revenu et que des reprises de logement sont «faites sous de faux prétextes dans le seul but d’augmenter les loyers», peut-on lire dans un communiqué.

La crise du logement «qui s’articule par la baisse du nombre de logements disponibles est venu faire une pression à la hausse sur les coûts des loyers et a fait place à un grand nombre d’abus de la part des propriétaires», soutient également le Comité.

Il rappelle aux locataires que pour un bail de 12 mois ou plus, le propriétaire doit envoyer un avis de renouvellement entre 3 et 6 mois avant la fin du bail. Advenant l’intention de refuser la hausse de loyer, il faut savoir que cela doit être effectué dans le mois suivant la réception de l’avis d’augmentation, par écrit via courrier recommandé, en mains propres avec témoin, par huissier, ou par courriel avec accusé de réception. Autrement, la hausse est considérée comme étant acceptée.

Des services téléphoniques du Comité logement Rive-Sud existent pour l’agglomération de Longueuil au 450 332-3331, ainsi que pour la MRC de Roussillon au 450 699-3060, ou sans frais au 1 866 399-3060.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires