Une caserne flambant neuve pour les pompiers de Mercier

Une caserne flambant neuve pour les pompiers de Mercier

La nouvelle caserne incendie de Mercier

Crédit photo : Photo Le Soleil de Châteauguay-Andrew Clark

Les pompiers de Mercier déménageront d’ici la mi-novembre dans leur nouvelle caserne située juste à côté de celle où ils travaillent présentement. La Ville et le gouvernement du Québec ont officiellement inauguré les lieux le dimanche 22 octobre.

La construction d’une nouvelle caserne était nécessaire selon le directeur du service incendie de Mercier.  «L’ancienne caserne avait été construite dans les années 1970 et ne répondait plus aux normes en matière de santé et de sécurité», souligne René Larente. Le nouveau lieu de travail des pompiers de Mercier comprend deux étages, des bureaux administratifs, un atelier, une salle de conférence et des espaces de vie pour les sapeurs. La caserne est maintenant munie de trois portes de garage.

Le directeur du service incendie de Mercier René Larente.

Bien qu’inaugurée le 22 octobre, la caserne, baptisée Gérard Amyot en hommage au premier directeur du service d’incendie de Mercier, sera accessible aux sapeurs plutôt à la mi-novembre, précise la mairesse de Mercier Lise Michaud. «Il reste quelques travaux et comme il s’agit d’un service d’urgence c’est important de bien coordonner le déménagement», explique-t-elle.

Des retards dans la construction

La Ville de Mercier avait prévu inaugurer la caserne au mois d’août, mais l’entrepreneur chargé de construire le bâtiment a eu des retards. «L’entrepreneur Axim Constructions a eu des difficultés avec ses fournisseurs et les délais se sont allongés. Nous avons rencontré l’entreprise à ce sujet et dans le dernier mois ils se sont très bien repris», indique Mme Michaud qui se dit satisfaite du travail de l’entrepreneur.

Un investissement de 1,9 M$

La nouvelle caserne a nécessité un investissement de 1,9 M$. Le gouvernement du Québec a offert une aide financière de de 993 520 $ via son Programme d’infrastructures Québec-Municipalités. La Ville de Mercier a obtenu une autre subvention de près de 680 000 $ provenant du Fonds de la taxe sur l’essence pour la réalisation de ce projet. Selon le directeur des communications de Mercier, Vincent Lanctôt, la Ville a déboursé 264 900 $ pour ce projet et il a été payé «à même le budget des opérations».

Il y a présentement un litige entre la Ville de Mercier et la compagnie Bergevin Laberge à propos des montants reliés à la décontamination du site où a été construite la caserne. À l’assemblée publique du mois de juin, le directeur général de Mercier René Chalifoux a confirmé que la compagnie avait intenté une poursuite réclamant une somme 111 000 $. La mairesse a précisé au journal que la Ville «reconnait devoir payer des sommes supplémentaires» à l’entreprise, mais n’est pas d’accord sur tous les montants. La Ville de Mercier n’a pas voulu donner plus de détails sur les montants en question.

Quatre pompiers honorés

Quatre pompiers de Mercier ont été honorés lors l’inauguration officielle de la caserne. Roger Darveau, Érik Dumais et Jean-Guy Therrien ont reçu une médaille pour leurs 20 années de service. Leur collègue Alain Lebel a reçu la Barrette pour souligner ses 30 ans de service.

Le jeune Salim Tapsoba
Le petit Nicholas Soltan

Commenter cet article

avatar