Châteauguay: le nouveau poste de police sur la glace

Par Patricia Blackburn
Châteauguay: le nouveau poste de police sur la glace
Le poste de police du boulevard Maple. (Photo : (Patricia Blackburn))

(English follows) Le projet de construction d’un nouveau poste de police régional a été mis sur la glace par la Ville de Châteauguay.

En entrevue au Soleil de Châteauguay, le maire Pierre-Paul Routier a indiqué que le projet ne verrait pas le jour au cours du présent mandat (soit d’ici les prochaines élections, en 2021). «On n’est pas en mesure d’aller plus loin dans ce dossier pour l’instant, a-t-il signifié. C’est un projet de 20 M$, et avec toutes les dépenses qu’on a à droite et à gauche, c’est un petit peu risqué».

Une analyse du poste de police actuel, situé boulevard Maple, sera toutefois faite afin d’évaluer les coûts d’une «remise aux normes». «Je pense qu’il y a quatre ou cinq items qu’il faudrait revoir pour répondre aux exigences de la CNESST», a détaillé le maire.

Pourtant, lors d’une entrevue accordée au Journal en mars 2018, M. Routhier avait rejeté l’éventualité de maintenir les policiers dans le poste actuel, qualifiant celui-ci de «désuet à tous points de vue, tant du côté des normes policières que du côté de la santé».

Nombreux rebondissements

Ce projet, initié sous l’administration Simon, a connu plusieurs rebondissements. Un terrain payé autour de 3 M$, soit près de trois fois plus que son évaluation foncière (1M$) en mars 2016, a d’abord soulevé la grogne de citoyens et des conseillers indépendants de l’époque, dont Marcel Deschamps et Mike Gendron, aujourd’hui dans la l’équipe du maire Routhier.

Ensuite, le retrait de la Ville de Mercier de la desserte policière de Châteauguay pour créer son propre corps de police a forcé Châteauguay à revoir ses plans en fonction d’un corps policier réduit.

En décembre 2018, le conseil de Ville a rejeté les soumissions reçues dans le cadre d’un appel d’offres visant l’obtention de services professionnels pour la construction du nouveau poste. Ce, parce que les prix soumis s’étaient avérés «plus élevés que prévu», a fait valoir le maire Routhier.

Le terrain acheté en vue d’y construire le nouveau poste, situé près de l’autoroute 30, dans le secteur du boulevard Brisebois, est toujours propriété de la Ville. Celle-ci n’a pas encore pris de décision quant à l’usage qu’elle en fera.

New police station put on ice

The construction project of a new regional police station has been put on ice by the City of Chateauguay.

In an interview with Le Soleil de Chateauguay, Mayor Pierre-Paul Routhier indicated that the project would not see the light of day during his current mandate (from now until the next elections in 2021).  ‘’We are not in position to go further in this dossier for now,’’ he signified. ‘’It’s a $20 million project, and with all the expenses we have all around us, it’s a bit too risky.’’

An analysis of the current police station, situated on Maple Blvd., will nevertheless be done in order to evaluate the costs of a ‘’return to normal.’’ ‘’I think there are four or five items that must be looked at again in order to respond to the needs of the CNESST,’’ the Mayor surmised.

However, during an interview granted to the journal in March of 2018, Routhier had rejected the eventuality of maintaining the police in their current building, calling it ‘’obsolete from all points of view, regarding police norms as well as from a health standpoint.’’

Numbers rebounding        

This project, initiated under the Nathalie Simon administration, underwent several rebounds. A property for which was paid around $3 million – close to three times more than its evaluation (of $1 million) in March of 2016, gave rise at the outset to groaning from citizens and independent councillors at the time, including Marcel Deschamps and Mike Gendron, who today are members of the reigning Routhier team.

Next, the withdrawal of the Town of Mercier from the Chateauguay police service in order to create its own police corps forced Chateauguay to take another look at its plans in the function of a reduced police force.

In December of 2018, City Council rejected the offers received in the context of a call for bids seeking the acquisition of professional services for constructing a new station. This, because the prices submitted turned out to be ‘’higher than forecast,’’ Mayor Routhier explained.

The land purchased with an eye towards building the new station, situated near Autoroute 30 in the Brisebois Blvd. sector, is still property of the City. The latter has still not made a decision concerning the usage it will have.

(Translation: Dan Rosenburg)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de