CMP certifiée «Entreprise en Santé»

La compagnie CMP Solutions mécaniques avancées, de Châteauguay, a décidé de miser sur le bonheur de ses employés. Elle vient d’ailleurs d’être certifiée Entreprise en Santé.

Émise par le bureau de la normalisation du Québec, cette certification (norme BNQ 9700-800) est comparable à celle de type ISO, mais sur le plan de la qualité de vie en entreprise. «Les critères pour réussir à l’obtenir sont assez rigoureux, nous dit Michel Labrecque, vice-président ressources humaines chez CMP. Ça fait dix ans qu’on y travaille». Quatre aspects ? les saines habitudes de vie, la conciliation travail/vie personnelle, l’environnement de travail et les pratiques de gestion? sont évalués.

Dans chacune de ces catégories, la compagnie a progressivement implanté depuis 2007 plusieurs mesures dont les effets sont déjà quantifiables. Meilleure capacité de recrutement, diminution de l’absentéisme et du taux d’invalidité, diminution  des primes d’assurances collectives.

L’ambiance de travail serait aussi impactée. Elle est «plus agréable, et moins d’employés viennent à reculons», remarque M. Labrecque.

Deux kinésiologues à temps plein

Depuis la mi-juillet, la kinésiologue Émilie St-Denis travaille à temps plein chez CMP. Elle coordonne les activités sportives diverses, des ateliers et conférences offerts aux employés. «On offre des cours à l’heure du midi, mais il y a aussi des ligues de hockey et de volleyball en soirée.  Ces dernières parviennent à rejoindre plus facilement les employés d’usine qui ont un horaire plus rigide», fait-elle savoir.

Dans quelques mois,  CMP prévoit embaucher une deuxième kinésiologue. «Nous avons  un taux de participation de 50% des employés aux divers programmes mis en place, se réjouit M. Labrecque. Normalement, dans les entreprises manufacturières comme la nôtre, le taux est autour de 30%».

Première dans la région

Il y a actuellement une quarantaine d’entreprises québécoises détentrices de la certification Entreprise en Santé, dont sept en Montérégie. Dans la région de Châteauguay, CMP est la pionnière.

Le coût investi pour cette certification serait «assez minime comparativement aux bénéfices qu’il génère» fait part M. Labrecque. «Un sondage réalisé auprès des employés, l’équipement de la salle d’entrainement et l’aménagement de douches dans les vestiaires représentent les plus grosses dépenses du programme, tout comme l’embauche de deux kinésiologues», énumère-t-il.

Motivation

CMP annonçait récemment l’agrandissement de ses installations et la création d’une trentaine de nouveaux postes pour répondre à la demande de ses clients. «On ne cache pas que cette certification nous permet d’être plus attrayants auprès d’une main-d’œuvre qualifiée qui se fait rare», concède le vice-président des ressources humaines. Mais il précise que l’envie d’être certifié  n’est pas liée à ce seul facteur. «Le président de CMP croit beaucoup que cette approche envers les employés ne peut qu’avoir des effets bénéfiques à long terme. Et c’est ce qu’on souhaite amener ici : une culture de qualité de vie».

Quelques mesures mises en place par CMP

-Accès à une salle de conditionnement physique

-Jardin communautaire à l’extérieur

-Supports à vélo

-Menu de la cafétéria «plus santé».

-Heures de travail flexibles lorsque possible

-Conférence sur le stress

-Groupe d’abandon du tabagisme

-Atelier sur la nutrition

-Journée familiale

-Micro-pause pour les employés

-Visite d’une massothérapeute

-Ligue de hockey

-Cours de groupe à l’heure du midi

Pour être certifié

L’entreprise démontre clairement son engagement envers la santé et le mieux-être de son personnel d’une façon structurée et planifiée, en fonction des problèmes de santé et des besoins du personnel révélés par une collecte de données, ainsi qu’en fonction des priorités de l’entreprise. (Source : Bureau de la normalisation du Québec)

Commenter cet article

avatar