François Charron
Réseaux sociaux

Comment empêcher Meta AI de s'entraîner avec nos photos et contenus

le lundi 13 mai 2024
Modifié à 13 h 52 min le 13 mai 2024
Par François Charron

ecrire@francoischarron.com

L'intelligence artificielle (IA) est maintenant omniprésente sur les réseaux sociaux: Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp avec la présence de Meta AI. Alimenté par le modèle Llama, ce robot conversationnel (chatbot) nous permet notamment de créer des images et des autocollants à partir d'une simple description qu'on lui donne. Or, pour s'entraîner à les réaliser, Meta utilise nos publications sur Facebook et Instagram!

C'est une course effrénée qui se joue dans le monde de l'intelligence artificielle alors que plusieurs compagnies veulent devenir la référence en la matière.

On pense notamment à OpenAI avec ChatGPT, Google avec Gemini, mais Meta fait aussi partie de la course avec son modèle Llama.

Ce dernier est mieux connu sous le nom de Meta AI, puisque l'outil d'intelligence artificielle se trouve directement dans les réseaux sociaux de Mark Zuckerberg.

Ainsi, en appuyant sur le petit cercle de couleur bleu et rose, on peut lancer une discussion avec le robot conversationnel.

On peut lui poser des questions sur tout et sur rien ou bien lui demander de nous générer une image à partir d'une simple description qu'on lui.

Or, comme pour n'importe quelle IA, elle doit s'entraîner pour pouvoir générer des réponses aux requêtes (prompt) qu'on lui demande.

Comment celle de Facebook s'entraîne-t-elle pour générer des images? Avec nos photos que l'on publie sur Facebook et Instagram!

Meta AI utilise nos photos sur Facebook et Instagram

C'est le directeur des produits chez Meta, Chris Cox, qui a confirmé le tout lors de l'événement Tech Summit de Bloomberg.

Le modèle texte-image de Meta peut produire des images d'une qualité vraiment étonnante, car Instagram contient de nombreuses photos d'art, de mode, de culture et aussi simplement des images de personnes et de nous

La citation mentionne spécifiquement Instagram, mais il était également question de Facebook dans son interlocution et il a confirmé qu'il en était de même pour ce réseau social.

Grâce à cela, il ne serait pas impossible de voir sur le web une image générée par l'IA qui ressemble à une photo de nous ou de quelque chose qu'on a pris en photo.

Forcément en entendant ça, la première question qu'on se pose c'est: "ils ont droit de faire ça!?". Ou bien: comment je fais pour avoir Facebook sans Meta AI?".

C'est un des grands défis des compagnies d'IA, soit d'avoir accès à une quantité phénoménale de données pour entraîner leurs modèles.

Certains vont carrément signer des ententes commerciales avec des médias pour pouvoir utiliser leurs articles en vue d'entraîner leurs IA.

Seulement Meta profite d'un avantage non négligeable, soit celui qu'on lui a donné notre autorisation d'utiliser nos publications et nos photos!

En effet, lorsqu'on se crée un compte Facebook ou Instagram, on accepte les conditions, dont cette condition précise:

Vous nous accordez une licence non exclusive, transférable, sous-licenciable, gratuite et mondiale pour héberger, utiliser, distribuer, modifier, exécuter, copier, représenter publiquement ou afficher publiquement, traduire et créer des œuvres dérivées de votre contenu (conformément à vos paramètres de confidentialité et d’application). Cela signifie, par exemple, que si vous partagez une photo sur Facebook, vous nous autorisez à la conserver, à la copier et à la partager avec d’autres (encore une fois, conformément à vos paramètres), tels que les Produits Meta ou des fournisseurs de services qui prennent en charge ces produits et services. La licence prend fin lorsque votre contenu est supprimé de nos systèmes.

C'est pour cette raison d'ailleurs qu'il ne sert à rien de copier-coller le canular qui revient chaque année disant que Facebook devient une entité publique. On aura beau le copier-coller, ce n'est pas ce qui va empêcher Meta d'utiliser nos photos, puisqu'on a déjà donné notre accord.

Comment empêcher Meta AI de s'entraîner avec nos photos Facebook et Instagram?

Il y a cependant une partie très importante de ce que Chris Cox a mentionné qu'il faut souligner.

Oui, Meta AI peut utiliser nos publications et nos photos pour s'entraîner, mais il ne le fait qu'avec des publications publiques!

Ainsi, si on publie des photos, mais que la publication est restreinte à nos amis, celles-ci ne seront pas utilisées pour entraîner l'intelligence artificielle de Meta.

Nous ne nous entraînons pas sur des choses privées, nous ne nous entraînons pas sur des choses que les gens partagent avec leurs amis, nous nous entraînons sur des choses publiques.

Donc, tout est une question de changer la confidentialité de nos publications.

En changeant la confidentialité pour que nos publications soient uniquement visibles par nos amis, non seulement ça permet de ne pas entraîner l'IA de Meta, mais aussi ça empêche des inconnus de les voir.

Il reste que pour certains, le but est justement que leurs publications Facebook ou Instagram soient vues par le grand nombre de personnes possible.

Dans un tel cas, ne soyez pas surpris si vos photos sont utilisées pour générer des images par l'IA de Meta!

Dernières nouvelles