Sports

Couronnés champions canadiens : un triplé pour deux danseurs de Mercier

vendredi le 17 septembre 2021
Modifié à
Par Marie-Josée Bétournay

Champions canadiens, les danseurs Virginie Primeau-Poirier et Nikita Druzhynin offriront une prestation dimanche à l’émission Révolution. (Photo : Tomasz Reindl)

Les danseurs de Mercier Virginie Primeau-Poirier et Nikita Druzhynin ont été couronnés champions canadiens pour une 3e année consécutive à la fin août dans le cadre de la compétition nationale de danse sportive tenue à Gatineau.

Les danseurs, et professeurs au centre de Danse Primeau-Poirier à Mercier, ont remporté la palme dans la catégorie ballroom. Ils poursuivent leur route. En septembre, ils participent aux Championnats du monde à Kiev en Ukraine et à l’International de Londres. Leur participation au Championnat du monde à Assen aux Pays-Bas, en novembre, est également inscrite à l’agenda.

Parmi les participants de l’émission Révolution, ce dimanche

Le couple compte parmi les participants de l’émission de danse Révolution, diffusée sur les ondes de TVA. Leur prestation sera présentée ce dimanche 19 septembre. «Elle (Virginie) sait qu’elle fait partie de cet épisode, indique Christiane Primeau, la mère de la danseuse. Elle est présentement en Ukraine.» Dimanche soir, au moment de la diffusion de Révolution, heure du Québec, il fera nuit en Ukraine. Virginie Primeau-Poirier et Nikita Druzhynin quitteront leur lit pour joindre les parents de la danseuse à Mercier, via Facetime. «On va mettre un trépied dans le salon et, avec le téléphone, on va filmer l’émission. Elle (Virginie) voulait qu’on le vive en famille», ajoute Mme Primeau.

Encouragée par son entourage à participer à l’émission depuis la première saison, Virginie Primeau-Poirier avait refusé de donner suite faute de temps. «Les deux autres saisons se déroulaient au même moment que les plus grosses compétitions au monde. Il n’était pas question qu’elle refuse sa participation à un championnat du monde», explique Christiane Primeau. En 2020, les championnats du monde ont fait relâche en raison de la pandémie de la COVID-19. La danseuse de Mercier, demeurée au Canada l’année dernière, a eu l’occasion de se joindre aux participants de Révolution avec son partenaire de danse.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous