Créateurs de vêtements à la mode confortable et écoresponsable

Par Vicky Girard
Créateurs de vêtements à la mode confortable et écoresponsable
Steve Dick et Stéphanie Jean, de Stylence Apparel. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Les valeurs de Stéphanie Jean et Steve Dick les ont unis puis ont guidé la création de leur entreprise Stylence Apparel en janvier 2020, une ligne de vêtements confortables et écoresponsables, dont chaque collection permet de redonner à une cause qui leur tient à cœur. 

Le couple de Candiac a toujours rêvé de se lancer en entrepreneuriat.

Le concept s’est matérialisé «à force de brasser des idées qui tournaient autour du concept de faire du bien et de s’impliquer socialement, puis du fait qu’on trippait aussi sur la mode», explique M. Dick.

Celui-ci ne cache pas qu’il y a eu une vision avant et après la pandémie. Fervent de voyages, le duo avait d’abord en tête d’appuyer des causes internationales comme planter des arbres en Amazonie. Tout était planifié pour le faire, mais les plans ont dû changer et être réorientés vers le local.

«C’est un bien pour un mal de s’être adaptés. Ça nous a permis de solidifier notre mission et l’entreprise. Nous avons commencé par nous lancer dans des causes locales avant d’aller à l’international – ce qui reste le plan à moyen et long terme – et de voyager avec tout ça», confie M. Dick.

Le couple à la tête de Stylence Apparel s’impliquait avant de se rencontrer, notamment au sein de l’entreprise où travaillait M. Dick. Les deux tenaient toutefois à «donner un sens à leur vie» en le faisant davantage. Le tout était prévu en termes de marge, qui est diminué par la remise d’au moins 1$ à des causes, incluse dans le prix de chaque produit. Ce calcul est au cœur du modèle d’affaires.

«Stylence Apparel, c’est le mélange entre style et faire une différence.»

-Steve Dick, cofondateur et propriétaire de l’entreprise

Confort écoresponsable

Nul n’est sans savoir que la tendance est aux vêtements confortables depuis le début de la pandémie. Cela ne trottait toutefois pas dans l’esprit des entrepreneurs qui souhaitaient simplement que le confort soit mis de l’avant.

«Dès le départ, on voulait faire du loungewear oversized qui était déjà à la mode. Oui, c’est un plus d’en vendre en ligne, mais d’un autre côté, tout le monde s’est lancé là-dedans, alors il y a beaucoup de compétition», fait savoir M. Dick. Celui-ci avance toutefois que, dans la région, Stylence Apparel est la seule à concevoir ce type de vêtements localement et de façon écoresponsable.

La tendance à l’achat local est difficile à évaluer pour l’entreprise, puisqu’elle est à sa première année et n’a aucun référent. Idem pour les revenus.

 

 

Le couple reconnaît néanmoins que cela est au cœur des discussions, tout comme l’aspect écoresponsable.

«Tout est fait de coton 100% biologique. C’est tellement important pour la planète», souligne M. Dick.

Les méthodes et matériaux utilisés pour la production ont un faible impact sur l’environnement, puisque tout est cultivé sans l’utilisation de produits chimiques toxiques et d’engrais naturel avec moins d’eau, en plus d’être récoltés à la main. Dans le cas des vêtements en polyester, il s’agit de tissus recyclés à partir de plastique. De plus, l’encre est à base d’eau, puis les emballages sont biodégradables.

Pour la production, l’objectif de l’entreprise est de le faire entièrement localement. Pour le moment, les collections sont conçues au Canada et produites à 85% en Chine, en raison des coûts.

«On s’assure toutefois que ce soit dans des usines qui répondent à des normes élevées en termes d’éthiques et de droits humains. Elles sont certifiées en ce sens», soutient M. Dick.

Une nouvelle ligne est prévue pour février. Celle-ci est exclusive à l’entreprise et produite 100% localement.

Causes

En 2020, Stylence Apparel a sélectionné la déforestation, la violence conjugale et la cyberintimidation comme causes à défendre. Elle a effectué une tournée de plusieurs maisons du regroupement pour femmes victimes de violence conjugale et partagé une vidéo éducative sur le sujet. Elle a également lutté contre la cyberintimidation de façon similaire. Les campagnes ont permis d’aborder les enjeux de société et de sensibiliser la communauté.

Pour chaque produit vendu, l’entreprise plante également un arbre. Elle en a planté 2000 en 2020 et souhaite augmenter ce nombre à 6 000 en 2021. L’année dernière, c’est également plus de 3 000$ qu’elle a redonné à plusieurs organismes comme Tel-Jeunes et One Tree Planted. L’objectif pour 2021 est d’atteindre 10 000$ en dons.

«Il y a tellement de causes qui nous tiennent à cœur que c’est difficile de choisir. C’est le rêve d’être approché par des organismes éventuellement», partage M. Dick.

La prochaine cause à qui Stylence Apparel s’associera concerne les animaux, a-t-il dévoilé en exclusivité au Reflet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires