Des canetons et leur maman se rafraîchissent dans une piscine

Par Valérie Gagnon
Des canetons et leur maman se rafraîchissent dans une piscine
(Photo : Gracieuseté)

Nathalie Malhame et sa famille ont eu toute une surprise, au cours d’une matinée chaude de juillet en voyant neuf canetons et leur mère se baigner dans leur piscine creusée, à Châteauguay.

«Ils ont même grimpé sur le flotteur en forme de flamant rose», dit Mme Malhame, enjouée.

Par souci de protéger ces oiseaux, elle a contacté la SPCA Roussillon et le ministère de la Faune.

« Ils m’ont tous dit de ne pas venir en aide aux canards qu’ils ne sont pas en détresse. Ils ont dit que les canards allaient partir d’eux-mêmes et que ce phénomène est monnaie courante », relate la citoyenne.

Une de ses amis lui a suggéré d’appeler l’organisme Kahnawake Animal Protection. Un représentant lui a suggéré de mettre les canetons dans une boite et que la mère allait les suivre pour les transporter à un étang à proximité.

« Une semaine plus tard, mon mari m’a dit qu’il avait vu la famille de canards alors qu’il conduisait pour revenir à la maison et il a remarqué que les canetons avaient grandi », raconte-t-elle.

Une espèce protégée

«Les canards sont des oiseaux migrateurs protégés par la loi adoptée en 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. Cette loi est administrée par Environnement et Changement climatique Canada, en collaboration avec les gouvernements des provinces et des territoires. Le Règlement sur les oiseaux migrateurs découlant de cette Loi interdit de nuire aux oiseaux migrateurs et de déranger ou de détruire leurs nids ou leurs œufs, à l’exception de ce qui est prévu au règlement », indique Marilyne Lavoie, porte-parole d’Environnement et Changement climatique Canada.

Les canards ne baignent pas longtemps dans les piscines puisqu’ils n’y trouvent pas de nourriture pour leur survie, selon cette dernière. « Néanmoins, le chlore dans les piscines est un produit chimique et une concentration de chlore plus élevée que la dose recommandée peut leur être nocive, comme c’est aussi le cas pour les humains », ajoute M. Lavoie.

Les gens peuvent signaler leurs observations à propos de ces oiseaux sur le site internet eBird.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de