COVID-19

Des élèves vaccinés à l'école, d'autres à la clinique

jeudi le 02 décembre 2021
Modifié à 16 h 04 min le 02 décembre 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur

aleduc-brodeur@gravitemedia.com

(Photo: Depositphotos)

Des élèves du Centre de services scolaires des Grandes-Seigneuries (CSSDGS) sont vaccinés contre la COVID-19 dans leur école par des équipes mobiles, alors que d'autres se rendent à la clinique de vaccination la plus proche par autobus scolaire pour recevoir leur première dose. 

«Notre équipe du Service du transport scolaire est à pied d’œuvre pour veiller à la logistique de ces déplacements», fait savoir Hélène Dumais, directrice adjointe au Service du secrétariat général et des communications. 

Le Reflet attend un retour du CSSDGS pour savoir quelles écoles offrent le transport et quelles raisons justifient cette démarche.

Mme Dumais fait remarquer que les membres du personnel ont l'habitude des campagnes de vaccination, puisque certains sont offerts à l'école, dont pour le virus du papillome humain. 

«Toutes les personnes impliquées sont donc bien conscientes des inquiétudes, des craintes et des insécurités que peuvent vivre nos élèves et leurs parents. Nous savons que nos équipes sauront rassurer et accompagner nos élèves avec bienveillance pour veiller au bon déroulement de l’opération, dans chacun des milieux, que celle-ci ait lieu à l’école ou dans une clinique de vaccination», assure-t-elle, soulignant également la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) qui est «digne de mention».  

Le CSSDGS souhaite également se fier à l'opération de vaccination contre la COVID-19 déployée en août dans ses établissements secondaires, «qui s'est déroulée à merveille», soutient-t-il. Il se dit «persuadé» que celle auprès des élèves du niveau primaire sera aussi efficace que la précédente. 

«Tant le CISSSMO que l'équipe de nos écoles et les parents vont dans le même sens. Nous visons tous un allègement des mesures dans nos milieux et, pour y arriver, tous les efforts sont faits pour limiter au maximum les risques», conclut Mme Dumais. 

Statistiques

La Direction de santé publique de la Montérégie a partagé les données de vaccination par tranche d'âge selon les réseaux locaux de services (RLS). Dans celui des Jardins-Roussillon, qui inclut les MRC de Roussillon et des Jardins-de-Napierville, 10% des enfants de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose en date du 28 novembre. Ce pourcentage augmente à 79% tous âges confondus. 

La Montérégie dénote 66 éclosions de COVID-19 actives, dont 26 en milieu scolaire. Les enfants de 0-9 ans sont d'ailleurs les plus touchés, alors que 233 sont atteints du coronavirus contre 165 chez les 30-39 ans et 156 chez les 40-49 ans.