Des livres pour préserver le langage mohawk offerts aux enfants à Kahnawake

Par Vicky Girard
Des livres pour préserver le langage mohawk offerts aux enfants à Kahnawake
(Photo : Courtesy - Gracieuseté)

Afin de protéger et transmettre le Kanien’kéha, langage mohawk, les enfants âgés entre 0 et 48 mois à Kahnawake ont tous reçu la collection de trois livres de comptines parue en juillet à Kahnawake. 

Un total de 3 000 bouquins ont été imprimés.

«Le Kanien’kéha est une langue menacée, dit la maison d’édition Front Porch Publishing. Il y a présentement peu de livres en Kanien’kéha et aucun en format cartonné.»

La collection fait partie d’un plan stratégique de 5 ans mis sur pied à Kahnawake pour faire revivre le langage mohawk.

Des illustrateurs, artistes graphiques, traducteurs et une équipe administrative ont travaillé bénévolement pour mener le projet à terme.

Les trois livres titrés Takwa’ahson (L’araignée gypsie), Akeràhkwa (Tu es mon rayon de soleil) and Otsito Otsito Teiohawaàthe (Brille, brille petite étoile) sont disponibles en ligne au klibrary.ca au coût de 10$ chacun.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Michel bergevin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Michel bergevin
Guest
Michel bergevin

Sincèrement, bonne chance ! Peu de résidents de Kahnawake parlent ou connaissent la langue mohawk. Je travaille à Kahnawake, je côtoie ses résidents. Mettons que la langue française est bien moins menacée, au Québec.