Des organismes d’aide veulent se regrouper dans un immeuble à eux

Par Michel Thibault
Des organismes d’aide veulent se regrouper dans un immeuble à eux
Virginie Bernier, à l'avant, coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire Roussillon et porte-parole du groupe d'organismes qui souhaitent loger sous un même toit dans un immeuble dont ils seraient propriétaires. Elle a participé à une réunion sur le projet le 3 juillet avec des représentantes d'organismes, dont Geneviève Tétrault, de la Station de l'aventure, Lucie Jacob, du Regroupement des usagers du transport adapté du Grand Châteauguay (RUTAC) et Vicky Gaudet, de la Rencontre châteauguoise. (Photo : Michel Thibault)

Une douzaine d’organismes de Châteauguay offrant des services d’aide variés à la population aimeraient se regrouper dans un immeuble qui leur appartiendrait. Ils espèrent obtenir le soutien de citoyens, d’entreprises, mécènes ou autres bienfaiteurs pour concrétiser leur projet.

Évoluer dans un édifice commun dont ils seraient propriétaires permettrait aux organismes de profiter de locaux adaptés à leurs besoins, de partager des ressources et de faciliter la communication, fait valoir Virginie Bernier, coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire (CDC) Roussillon.

La population serait également mieux servie puisqu’elle retrouverait plusieurs services à la même adresse, souligne-t-elle.

Le groupe a une adresse en tête mais la garde confidentielle pour éviter la spéculation.

Nos travaux vont bon train, nous peaufinons nos objectifs, nous avons déjà informé et approché quelques partenaires potentiels. Nous aimerions poursuivre nos approches et mobiliser la communauté derrière ce projet. Partenaires, locataires, mécènes, nous sommes ouverts à échanger avec les organisations intéressées par ce projet – Virginie Bernier

La Rencontre châteauguoise, qui permet entre autres aux gens de cuisiner et manger ensemble à prix abordable, le RIAPAS, voué aux assistés sociaux, et le RUTAC, dédié aux usagers du transport adapté, font notamment partie des groupes qui se sont donné la main pour cohabiter un jour.

Ceux-ci occupent présentement des locaux à différents endroits de la ville à des conditions variables. Certains sont propriétaires, d’autres locataires, bénéficiant de soutien public à géométrie variable.

Les personnes intéressées à soutenir l’initiative peuvent contacter la CDC Roussillon au 438-490-3789.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de