Actualités
Culture

Deux artistes d'ici enrichissent le décor de Coaticook

jeudi le 03 juin 2021
Modifié à 9 h 38 min le 04 juin 2021
Par Michel Thibault

Michèle AimPée Parent, de Châteauguay, et Tali Levesque, de Mercier, laissent leur marque artistique en plein air à Coaticook.  
AimPée a été retenue par l’organisme Parc Découverte Nature de la municipalité des Cantons de l’Est pour concevoir des tables à pique-nique artistiques pour le site d’Acoatica.
« L’esprit ludique du site devait être respecté, j’ai donc incorporé des jeux - tic tac toe, Nei Pat Ko No, Cherche et trouve, labyrinthe - aux graphismes artistiques que j’ai conçus en lien avec la thématique du parc », explique l’artiste, qui a livré quatre tables. « Je devais travailler en respectant le Mood Board des couleurs d’Acoatica, j’ai commandé des dessus de tables à un ami qui travaille le bois au début janvier et j’ai profité de l’hiver pour peaufiner et travailler sur le projet. Les résultats ont été plus que satisfaisants. Pour le bas des tables, je me suis tournée vers Cabanon Mercier, ressource locale, qui ont gentiment accepté d’embarquer dans l’aventure.  Les tables d’art, ce n’est pas encore courant et ce n’est pas donné; mais ça vous enjolive une terrasse ou un parc d’une belle façon! » exprime AimPée.

Art monumental
De son côté, la sculptrice et conceptrice Tali Levesque projette de créer une oeuvre monumentale dans le parc Jean D’Avignon à Coaticook à l’été 2022.
Le « Banc de la rassembleuse » marquera les 20 ans de la mosaïque « La Rassembleuse » réalisée par l’artiste lors de sa résidence à Coaticook en 2001. Elle a conclu une entente avec la Ville à cet effet.

« Mes séjours en résidence d’artiste ont joué un rôle déterminant dans ma carrière artistique et force est de constater qu’ils ont aussi été transcendés par de fascinantes rencontres. Il est indéniable que tous ces moments privilégiés, ces touchantes invitations et ces nombreux témoignages d’encouragements ont contribué à l’enrichissement de mon processus de création », fait part Mme Levesque dans un communiqué.
Ce sont d’ailleurs ses rencontres qui l’ont inspirée en 2001. La Rassembleuse créée à l’époque est une installation représentant 192 personnes rencontrées et peintes de mémoire sur un horizon de huit mois. 

« Le Banc de la Rassembleuse sera formé de 192 composantes, représentant chacune des pièces de l’oeuvre initiale », indique l’artiste.
La Ville soutient son projet. « C’est un bonheur de voir que Tali Levesque est restée attachée à notre ville et qu’elle souhaite y installer une oeuvre permanente. Le conseil municipal est très fier de supporter cette initiative » mentionne dans un communiqué le maire de Coaticook Simon Madore.


 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous