Deux Châteauguoises organisent un premier festival de la fermentation

Par Valérie Gagnon
Deux Châteauguoises organisent un premier festival de la fermentation
Les deux Châteauguoises Charlotte Boulanger Tisseur et Emmanuelle Poirier sont les organisatrices du Ferment Fest Montréal. (Photo : Valérie Gagnon)

Est-ce que la fermentation dans l’alimentation serait la nouvelle tendance? C’est ce que tentent de démontrer deux jeunes Châteauguoises en organisant la première édition du Ferment Fest Montréal attendu le 14 septembre, au Marché Jean-Talon, à Montréal.

Charlotte Boulanger Tisseur et Emmanuelle Poirier, âgées de 24 et 23 ans, ont eu l’idée spontanée de mettre sur pied l’événement en janvier.

« Ça fait deux ans que je fais de la fermentation et j’avais vraiment un intérêt et je me demandais pourquoi il n’y avait pas de rassemblement », commente Emmanuelle Poirier qui étudie présentement au certificat en science de l’alimentation à l’Université McGill.

À la lueur de leur recherche, les deux amies ont pu constater qu’il y avait seulement des communautés internet et qu’aucune festivité n’était créée autour du phénomène des aliments fermentés.

« On a fait des recherches pour savoir si ça existait à Montréal et ça n’existait pas. On s’est rendu compte que ça existait en Ontario, à Vancouver, à Boston et on a pris notre chance », indique Charlotte, qui est formée en lancement d’entreprise.

Entre 500 et 1000 personnes sont attendues à l’événement gratuit. Leur principal bailleur de fonds est l’entreprise Révolution Fermentation, spécialisée dans l’offre d’outils et de savoir-faire pour réaliser des fermentations maison. Elles réalisent bénévolement ce festival avec diverses partenaires du milieu.

« La fermentation est une façon simple d’avoir des probiotiques; c’est tellement moins cher. Si on regarde les Bio-K c’est quand même cher pour consommer ça tous les jours et ce sont pratiquement les mêmes organismes dans les fermentations maison et ceux qu’on vend en magasin, fait valoir Mme Poirier. Je pense que c’est la nouvelle tendance parce que les gens veulent consommer des probiotiques, en même temps économiser et faire attention à la planète, renchérit Charlotte Boulanger Tisseur. Les aliments fermentés se conservent plus longtemps et on évite le gaspillage alimentaire », laissent-elles entendre. Entre 15 et 20 exposants seront au rendez-vous. La porte-parole de ce rassemblement est Odile Joly Petit, blogueuse du site Pretty Small Vegan. Les produits qui seront présentés au Ferment Fest Montréal sont les suivants : bière, cidre, pain, fromage, kombucha, kimchi, tempeh et choucroute.

 

Trois questions à Jean-Luc Henry de l’entreprise Révolution Fermentation

Sébastien Bureau, David Côté, Jean-Luc Henry et Barthélémy Glumineau, les quatre cofondateurs de l’entreprise Révolution Fermentation.

Q C’est quoi les bénéfices pour la santé de consommer des aliments fermentés?

R Entre le vin rouge, le pain au levain, le kombucha et la choucroute, il y a bien des différences, mais tous les aliments fermentés ont de très nombreux bénéfices santé. Prenons l’exemple de la choucroute (ou de tout autre légume fermenté). La choucroute est très riche en fibres, en vitamines et en minéraux. De plus, ses probiotiques, présents en très grande quantité, aident le corps à absorber ses nutriments plus facilement et à renforcer le système immunitaire.

Q Pourquoi selon vous la fermentation dans l’alimentation est une nouvelle tendance?

R D’une part, si vous vous intéressez aux impacts de l’alimentation sur votre santé, les fermentations sont un incontournable. D’autre part, si vous aimez manger, vous êtes obligés de vous intéresser aux goûts uniques et si puissants des aliments fermentés… Difficile de résister au pouvoir séducteur du vin pendant un repas avec des amis, du fromage sur des pâtes, du vinaigre dans une salade, du pain avec… tant de choses. Et je ne vous ai pas cité que des aliments fermentés qui sont très connus en occident. Imaginez une seconde que le monde entier regorge de traditions et qu’il existe des milliers d’ingrédients aux pouvoirs tout aussi puissants, si ce n’est plus. Le monde est en train de les découvrir et demande à en avoir de plus en plus dans son alimentation. Enfin, il y a toute une vague de gens qui s’intéressent aux terroirs, aux savoir-faire traditionnels, aux goûts authentiques et qui réalisent que les fermentations sont une sorte de coffre à outils magiques permettant de mettre en valeur des produits de nos régions.

Q Quels sont les aliments fermentés les plus tendance en 2019, selon vous?

R Sans hésiter, le premier est le kombucha. Au Québec, il y a 10 ans naissait Rise Kombucha. À l’époque, très peu de personnes connaissaient le kombucha et, aujourd’hui, on trouve près de 50 producteurs, juste au Québec. Si on compte que chaque producteur possède aussi au moins quatre saveurs, ça ne fait pas moins de 200 saveurs de kombucha… Tant de goûts uniques à découvrir! Ensuite, le kimchi! Ce fameux plat traditionnel coréen fait de légumes épicés est de plus en plus populaire au Québec. Il y a quelque chose d’addictif avec ce plat. C’est plus que bon. Et le bon côté, c’est que c’est excellent pour la santé… Le troisième aliment tendance est certainement le tempeh. Originaire d’Indonésie, son apparence pourrait faire penser au fromage brie, sauf qu’à la place du lait, on utilise des fèves de soja. Au-delà de son goût unique, cet aliment a pour avantages d’être très riche en protéines et d’être très digeste.

Plein de produit alimentaire fermenté seront à l’honneur lors de ce festival. Crédit photo: Gracieuseté – Odile Joly-Petit
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jean-Luc Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Jean-Luc
Guest

Ce fut un plaisir de répondre aux questions!

Pour plus de détails:
https://www.fermentfestmontreal.com/
https://revolutionfermentation.ca/