Fausse alerte au sujet d’un individu «suspect» près d’une école de Châteauguay

Par Patricia Blackburn
Fausse alerte au sujet d’un individu «suspect» près d’une école de Châteauguay
(Photo : Denis Germain)

(English follows) La police de Châteauguay est intervenue à l’école primaire des Trois Sources, à Châteauguay, après qu’une écolière ait signalé avoir été abordée par un individu «suspect», le jeudi 25 octobre.

La direction de l’école, tout comme celles des écoles situées dans le même périmètre, a envoyé une lettre aux parents, le même jour, afin de les informer de la situation.

Or, après enquête, la police de Châteauguay a conclu que l’individu «n’avait pas de mauvaises intentions». «L’homme l’a vue qui courait pour se rendre à l’école et lui a suggéré de l’amener en voiture pour l’aider», rapporte l’agente Nathalie Langevin de la police de Châteauguay. La jeune fille, qui a poursuivi sa route, a signalé sa mésaventure en arrivant à l’école.

«Tous les signalements sont pris au sérieux. Mais nous sommes heureux quand il n’est pas fondé, comme c’est le cas dans cette situation», ajoute l’agente Langevin.

Celle-ci précise que les signalements sont compilés par le Service de police, qui prend les mesures appropriées pour informer la population s’il y a un risque potentiel.

«Il ne faut pas s’alarmer chaque fois qu’il y a un signalement, mais il est bon de rappeler les consignes de sécurité aux enfants», suggère la policière.

Ces consignes vont comme suit :

  • Ne pas se déplacer seul dans la rue;
  • marcher en groupe;
  • ne pas parler aux inconnus;
  • ne rien accepter d’un inconnu;
  • ne pas demeurer près d’un véhicule d’un inconnu qui lui pose des questions;
  • ne jamais accompagner un inconnu;
  • ne jamais monter à bord du véhicule d’un inconnu, et ce, peu importe la raison.

False alarm on subject of ‘’suspect’’ near Chateauguay school

Chateauguay police intervened at the Trois Sources elementary school in Chateauguay after a pupil reported having been approached by an individual ‘’suspect’’ on Thursday, October 25.

School authorities, such as at those schools in the same perimeter, sent a letter to parents the same day, in order to inform them of the situation.

But, after an investigation, Chateauguay police concluded that the individual ‘’had no bad intentions.’’ ‘’The man  saw her running towards the school and suggested that he could drive her in order to help her,’’ explains Chateauguay police agent Nathalie Langevin. The girl reported the misadventure upon her arrival at the school.

‘’All such reports are taken seriously. But we are glad when it is unfounded, as was the case in this situation,’’ Langevin adds. She specifies that the reports are compiled by the police service, which takes the appropriate measures to inform the population if there is a potential risk.

‘’People shouldn’t get alarmed every time there is a report, but it is good to remind the children of the safety instructions,’’ the policewoman suggests. These instructions are as follows:

-Do not walk alone in the street;

-walk in a group;

-do not talk to strangers;

-don’t accept anything from a stranger;

-do not stay near a the vehicle of a stranger who asks you questions;

-never accompany a stranger;

-never enter the vehicle of a stranger for any reason.

(Translation Dan Rosenburg)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de