Harley sur glace : formule gagnante

Par Michel Thibault
Harley sur glace : formule gagnante
Des pilotes aguerris ont rivalisé à Beauharnois. (Photo : Gracieuseté PMV Mélanie Vachon)

Des Harley ont rugi sur le lac Saint-Louis, griffes aux roues, le 15 février. Deux par deux, les bolides normalement invisibles en hiver ont rivalisé sous les yeux d’une foule nombreuse. La formule lancée par Jocelyn «Jesy» Renaud et Karine Rowsell connaît un succès qui dépasse leurs espérances.

Jocelyn «Jesy» Renaud et Karine Roswell (Photo gracieuseté PMV Mélanie Vachon)

Le concept, selon le couple, est unique au monde. Les courses automobiles sur glace tenues depuis des années sur le lac Saint-Louis à proximité de son atelier «Classic Steel» à Léry, ont inspiré Jocelyn Renaud. «J’aime ça aller voir ça, j’aime l’ambiance», affirme le mécanicien de métier. Il modifie des motos Harley-Davidson et en fait l’entretien depuis plus de 25 ans. «Depuis une couple d’années, ça me trottait dans tête : mon Harley, mettre des vis sur les pneus, ça pourrait être intéressant parce que j’avais vu une course de motocross qui m’a vraiment allumé. Je voyais les plus jeunes faire ça, c’était vraiment intense», raconte-t-il. «Je voyais que ça mordait.»

Les courses de moto sur glace en question s’effectuaient sur une piste ovale. «Je suis plus adepte du drag, course d’accélération. Ça j’aime ça. Je me sens à l’aise là-dedans. Ç’a pas été long que je me suis dit : je vais essayer ça», explique-t-il.

Expérimentation

Jocelyn Renaud a fait des recherches pour voir comment il pourrait fixer des pics aux pneus des Harley et il s’est rendu compte que ça n’existait pas. «J’ai pris des commentaires de professionnels ici et là, et, finalement, j’ai fait ma formule à moi», révèle-t-il.

Il a bricolé des crampons à son Harley et a fait des tests sur le lac gelé, il y a trois ans. «C’était le fun. Je suis arrivé dans la shop, j’avais le sourire jusque-là», assure-t-il.

Le créatif passionné de moto a envoyé des photos et des vidéos de son nouveau loisir à d’autres adeptes. Le grand intérêt qu’ils ont montré a conduit Jocelyn Renaud à embrayer un plateau plus haut : «J’ai dit : l’année prochaine, on s’essaie, on se fait une petite course, une petite gang ensemble».

Je pense qu’on a créé un nouveau sport

Première courue

La toute première compétition de la «petite gang» d’une quinzaine de Harley sur le lac Saint-Louis à Beauhranois en 2019 a connu un succès inattendu. L’événement a attiré plus de 1500 personnes. Peut-être 2000 ou 2500, le décompte n’était pas facile. «On n’avait pas de gate. On était sur le lac. Le monde arrivait de tout bord tout côté», lance «Jesy».

Les organisateurs n’avaient pas prévu un achalandage aussi important. «C’était à la bonne franquette», souligne Karine Roswell.

Les rues donnant accès au site ont été congestionnées. «Des gens demandaient : est-ce qu’il y a des toilettes ? Non», se rappelle Jocelyn Renaud. «Des restos ? Non», renchérit Karine Roswell. «Quand même, c’était le fun. Tout le monde a tripé. Tout le monde a aimé ça», se réjouit son partenaire.

4000 spectateurs

Vu l’engouement de la première édition, le couple a décidé de récidiver cette année. La formule a été adaptée en fonction d’une grande affluence. «On avait des toilettes, on avait du manger, on avait un bon micro», énumére Karine Roswell, directrice de course.

Près de 4000 personnes ont apprécié l’activité, tenue par une température printanière ensoleillée. Des spectateurs sont venus d’aussi loin du lac Saint-Jean et de l’Ontario.

Du côté des compétiteurs, leur nombre a bondi à 32, dont 5 qui représentaient des concessionnaires Harley. «Il y avait du challenge. Il y avait des professionnels», souligne Jocelyn Renaud.

Les gens ont eu du plaisir à se retrouver alors qu’ils en ont moins l’occasion l’hiver, fait-il valoir. «Il n’y a eu aucun incident à déplorer. Tout s’est bien déroulé. C’était comme un immense café rencontre» dit-il.

Gagnants

1er – David Bilodeau, de Saint-Georges de Beauce  (#445)

2e – Ben Desjardins, de Saint-Constant (#78)

1er concessionnaire – Quentin Groult de Vision Harley Davidson à Repentigny (#46)

Photos gracieuseté PMV Mélanie Vachon 

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
DeniseMichel ThibaultJ. RenaudDonatte Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Donatte
Guest
Donatte

Moi le DONATSTER # 99 jai tripper ben raide….2 hrs de route le matin meme voulait la joie de cette journer…mechante bonne gang

Denise
Guest
Denise

#99 Go go Donatte

J. Renaud
Guest

Merci du reportage et de partager sa avec les résidents de la région!