Hausse d’achalandage à la piscine Beau-Château cet été

Par Patricia Blackburn
Hausse d’achalandage à la piscine Beau-Château cet été
Le complexe aquatique extérieur de Beauharnois, opéré par la Régie intermunicipale Beau-Château. (Photo : Archives)

Le nouveau complexe aquatique extérieur Beau-Château, construit à Beauharnois grâce à une association entre cette dernière et Châteauguay, a accueilli des gens de toute la région pendant sa saison 2019. Les Beauharlinois demeurent toutefois ceux qui l’ont fréquenté en plus grand nombre.

Au total, ce sont environ 45 000 personnes qui ont fréquenté la piscine au cours de la belle saison. En 2018, lors de la première année d’ouverture, la Régie avait enregistré un total de 32 350 entrées.

Contrairement à l’année précédente, les utilisateurs avaient en 2019 la possibilité de souscrire à un abonnement. Ceux qui se sont abonnés provenaient à 56% de Beauharnois (1 103 personnes) et à 35% de Châteauguay (693 personnes).

À titre comparatif, pour la saison 2018, les utilisateurs en provenance de Beauharnois représentaient 45% des entrées enregistrées, alors que ceux en provenance de Châteauguay représentaient 32%. Soit une proportion semblable à celle des abonnements de 2019.

Entrées «à la pièce»

Pour les entrées à la pièce de la dernière saison, la Régie Beau-château n’est pas en mesure d’identifier si les utilisateurs proviennent de Châteauguay ou de Beauharnois, puisqu’ils sont répartis entre «résidents» (Beauharnois et Châteauguay) ou «non-résident» (toutes autres villes ne faisant pas partie de la Régie Beau-Château). Pour le premier des deux types (résidents), 4 570 entrées ont été enregistrées. Pour le second (non-résidents), ce sont 3 273 entrées. «Ces non-résidents proviennent entre autres de Léry, Mercier, Sainte-Martine, Saint-Étienne de Beauharnois, Saint-Rémi et Saint-Louis-de-Gonzague» détaille Mélanie Gosselin, responsable des communications pour la Ville de Châteauguay.

Cette dernière tient à préciser que la comparaison entre la saison 2018 et 2019 est difficile à faire puisque les inscriptions «par abonnements» n’étaient pas offertes en 2018. Et que le mode de calcul des entrées diffère donc d’une année à l’autre, notamment parce que les entrées des abonnés ne sont comptées qu’une seule fois pour toute la saison.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de