Julie Snyder tient sa promesse d’accorder une entrevue à un gagnant du Banquier

Par Yanick Michaud
Julie Snyder tient sa promesse d’accorder une entrevue à un gagnant du Banquier
La pétillante Julie Snyder a tenu sa promesse de participer au talk show web de Marc-Antoine Montpetit qui avait récolté près de 115 000 $ lors de son passage au Banquier il y a bientôt deux ans. (Photo : Pierre Langevn)

Julie Snyder n’a qu’une parole et lorsqu’elle fait une promesse, elle la tient.  

Mercredi soir, la populaire animatrice était de passage à Salaberry-de-Valleyfield pour prendre part au talk show web Pas d’temps à perdre, animé par Marc-Antoine Montpetit, un ancien participant du Banquier. « À l’époque, en février 2017, je m’étais laissée emporter par l’euphorie du moment, entre deux valises et j’avais fait la promesse de venir donner une entrevue à Marc-Antoine. Ce soir en m’en venant, je me suis dit que je n’avais qu’une parole et que c’était important de le faire », explique celle qui se souvient du passage du jeune homme de Saint-Étienne-de-Beauharnois comme de celui qui avait battu le Super Bowl. « J’ai fait douze saisons du Banquier et je pense que je me suis attachée à chacun des participants. Je me souviens de cette émission, parce que nous ne pensions pas pouvoir battre en auditoire, le Super Bowl, mais nous l’avions fait », lance Julie Snyder, sympathique et généreuse en entrevue.

Elle dit avoir beaucoup d’admiration pour le jeune Montpetit. « Il me fait penser à moi à mes débuts. J’avais créé ma propre job. Je travaillais à la télé communautaire, mais je pratiquais plusieurs petits boulots pour éviter de me rappeler que la télé était bénévole. J’avais été engagée pour ne faire qu’une émission, mais je suis revenue chaque semaine pour une chronique hebdomadaire. En ce sens, il me ressemble, je le trouve débrouillard. Et je dis aux jeunes de trouver ce qu’ils doivent faire et de le faire », explique celle qui est considérée comme une dénicheuse de talents et qui offre une chance à la relève.

Une invitée pas ordinaire

Julie Snyder était l’invitée du talk show qui roule depuis quelques années. Avant elle, Etienne Dano s’est assis sur le divan de Marc-Antoine Montpetit aux fins d’un enregistrement qui sera diffusé sous peu. Les gens de Valspec étaient les hôtes de cette soirée et l’émission devrait revenir au moins deux ou trois fois cet hiver au Cabaret d’Albert. « Les gens de Valleyfield sont chanceux. C’est impressionnant ce qu’il fait. Il invite des vedettes, qui viennent en personne pour répondre à ses questions. Pour un billet de 15 $, on a accès à une vedette. J’aime ça, je trouve ça bien bon. Lors de son passage au Banquier, j’avais écouté quelques capsules en rafale. Ça fait un beau spectacle, un beau divertissement », juge celle que l’on devrait revoir sous peu au petit écran.

« J’ai des projets. Je suis prête à retourner à la télé. Ce sera bientôt. Mais en attendant, nous produisons Mario Cyr qui est formidable et Zaz qui sera de passage au Centre Bell. J’aime produire des spectacles. Je dis souvent que nous sommes de petits producteurs qui faisons de grandes choses », a conclu celle que les gens aiment pour ce qu’elle est, un vent de fraîcheur et une personne authentique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de