Kayakiste retrouvé sain et sauf

Kayakiste retrouvé sain et sauf

Les policiers de la Sûreté du Québec se sont rapidement déployés pour tenter de retrouver le kayakiste ayant sombré dans les eaux à la hauteur du Camp Bosco, un endroit ou le courant peut s’avérer sournois.

Crédit photo : Yanick Michaud

(texte de Yanick Michaud)

 Un plaisancier dont le kayak s’est renversé à la hauteur du Camp Bosco sur le fleuve Saint-Laurent  à Valleyfield vendredi, a été retrouvé sain et sauf, près de deux heures après être disparu dans les flots.

Des bateaux des pompiers de Valleyfield avaient été jetés à l’eau pour scruter la rive à la recherche de l’homme d’une quarantaine d’années. Les agents de la Sûreté du Québecavaient également été déployés. C’est l’un d’eux qui a confirmé l’avoir retrouvé sain et sauf, aux environs de 16 h. Éloïse Cossette de la Sûreté du Québec a confirmé qu’il s’agissait bel et bien de l’homme dont on était à la recherche.

Manque de vigilance

Sur place des amis du téméraire aventurier étaient loquaces alors que les recherches étaient en cours. Et ils étaient aussi très inquiets. « Il y a plus d’une heure qu’il est parti. On a retrouvé son kayak et une de ses sandales. Mais nous n’avons pas de nouvelles de lui », ont-ils lancé plus de trente minutes avant qu’on ne retrouve leur camarade. Ils étaient alarmés parce que l’homme de 40 ans avait quitté sans veste de flottaison. « Et il avait consommé. Il n’avait peut-être pas toutes ses facultés », avaient ajouté ses amis, anxieux.

Les recherches se sont poursuivies pendant près de deux heures entre le Camp Bosco et le parc du Bord de l’eau à la hauteur de la rue Joannette.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar