La Californie brûle !

Serge Leduc, sommelier
La Californie brûle !
Dégustation avec Émilie Langleron à la maison Mumm (Photo : Gracieuseté)

Tout comme moi, vous avez vu à la télévision les feux qui ravagent la Californie. En plus de perdre les biens matériels tel maisons, voitures, véhicules récréatifs etc. il y a aussi des pertes de vies. C’est réellement d’une grande tristesse. Beaucoup de personnes ont tout perdu. Mais, soyons rassuré, leur président a contredit des scientifiques en mentionnant que le climat allait « se rafraichir ». Ceux-ci venaient de mettre en lien le réchauffement climatique et les feux de même que les tornades et les tempêtes tropicales qui s’abattent sur les États-Unis. Enfin!

Il faut reconnaitre que depuis plusieurs décennies maintenant, la Californie produit des vins d’une grande qualité. Même s’il s’agit d’une goutte dans l’océan, j’ai voulu vous présenter des vins de cette régions afin de les supporter quelque peu.

Je vous propose trois vins que j’ai eu le plaisir de redéguster cet été et qui me plaisent bien.

Tom Gore sauvignon blanc (13544921)

Lorsque l’on pense aux vins blancs de la Californie, le cépage chardonnay nous viens immédiatement en tête. Il y en a pourtant plusieurs tels : chenin blanc, riesling, gewurztraminer et plusieurs autres dont le sauvignon blanc. Tom Gore est la 2e génération de vigneron sur la terre familiale. J’ai eu le plaisir de le rencontrer lors d’un salon et le mot qui revenait constamment est « vin de qualité ».

Effectivement, ce sauvignon répond à ce critère de qualité. D’un beau jaune pâle, le nez offre des notes d’agrumes (citron, lime) et une pointe de minéralité. Le vin est sec et l’acidité rafraichissante en font un vin des plus agréable. Il offre une belle longueur et il sera agréable avec un poisson blanc, fruits de mer et les huitres qui sont en saison.

Prix 19.95$

Meiomi pinot noir (10944208)

Ici aussi, le cabernet sauvignon et le zinfandel nous viennent en tête lorsque l’on pense vin rouge de Californie. On y produit aussi des vins à base de merlot, syrah cabernet franc et pinot noir, entre autres. Le pinot noir du vignoble Meiomi est un bel exemple que ce cépage donne de bon résultat.

La particularité de ce vin est qu’il est le résultat de raisins provenant de trois régions de la côte californienne soit : 56% de Montery county, plus au centre, Santa Barbara county, plus au sud et Sonoma, plus au nord. Chacune de ces régions apportent au vin un petit quelque chose qui en font un vin vraiment agréable. D’un beau rubis tirant sur le grenat, il présente à nos narines de beaux fruits rouges (fraise, framboise), de la vanille et un beau bois non envahissant dû à son vieillissement de six mois en barrique de chêne français. Il en résulte un vin bien équilibré entre l’acidité et les tannins souples qui lui donne une texture veloutée. Il sera des plus agréable avec des plats en sauce tomates ou une poitrine de dinde.

Prix 21.95$

Mumm Napa rosé (11442672)

Ce vin mousseux est élaboré par la maison Mumm, célèbre maison établie en Champagne depuis 1827 et dont la devise est : « Seulement le meilleur ». J’ai eu le plaisir de visiter cette maison en Champagne et l’expérience fût mémorable. Sur la photo, je suis en compagnie de Émilie Langleron qui m’a fait visiter les installations et déguster de magnifiques Champagnes.

De son côté, Mumm Napa a vu le jour à la fin des années 1970. La première cuvée a été commercialisée en 1987, selon, bien entendu, la méthode utilisée pour l’élaboration du Champagne.

Majoritairement composé avec du pinot noir (80%), que complète le chardonnay, chaque bouteille va se reposer pendant 18 mois en cave afin de permettre l’apparition des bulles, caractéristiques des grands vins mousseux, lors de la deuxième fermentation en bouteille.

Le vin d’un beau rose brillant, présente de belles bulles fines et très présentes dans la coupe. Le nez offre des notes de fruits rouges et noirs et une pointe florale. Les bulles observées dans le verre éclatent en bouche de manière rafraichissante. Ce mousseux est dit « Brut », qui signifie un taux de sucre résiduel de moins de 15 grammes, soit 13. Idéal à l’apéro, il saura accompagner des bouchées de saumon fumé de même que les huitres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires