La science derrière le succès de Miel nature

La science derrière le succès de Miel nature

Ali Agougou et son épouse Éléna produisent des hydromels qui se démarquent par leur bon goût.

RÉCOMPENSE. Les secrets d’Éléna et Ali Agougou, propriétaires de chez Miel Nature à Beauharnois, résident dans leurs connaissances scientifiques dans le domaine alimentaire. Plusieurs de leurs produits ont été récompensés pour leur bon goût. 

L’entreprise a gagné le titre de Grand Or lors de la compétition des vins et alcools du terroir, la Coupe des Nations de Québec. Les descriptions de ces différentes bouteilles sont inscrites dans le guide imprimé des gagnants du concours. Plus tôt cette année, Miel Nature avait gagné plusieurs médailles à la Finger Lakes International Wine Competition, dans l’état de New York, en mars.

Mme et M. Agougou, propriétaires de la miellerie de Melocheville depuis 2000, ont peaufiné leurs techniques grâce à leur éducation. Ils ont étudié à l’Université technologique de Krasnodar, en Russie. Lui, d’origine algérienne et elle; Ukrainienne. Leur rencontre a eu lieu dans un laboratoire alors qu’ils travaillaient sur des brevets sur la provitamine A et les huiles alimentaires dans le cadre de leurs études. Il a un doctorat en chimie alimentaire, et elle, un baccalauréat en transformation des aliments.

Pourquoi le Québec? «On se disait toujours et c’est ce que nous disait des gens avant nous, quand il y a deux nationalités qui se rencontrent, ça prend un troisième pays pour vivre correct, fait part Ali Agougou. Nous, notre choix, c’était le Québec. On voulait vivre l’Amérique en français. C’était l’idéal pour nous.»

Pour valoriser leur production de miel, ils se sont dits qu’il serait bien de fabriquer leur spécialité; l’hydromel. «En Ukraine, vous allez trouver des bouteilles en céramique. Pourquoi les bouteilles en céramique? Ça conserve bien l’hydromel. C’est un petit peu poreux, c’est de la terre cuite et ça donne plus de maturité que dans des bouteilles en verre», dit ce dernier.

Leur miel est extrait à froid. Pour certains hydromels, ils choisissent un type de miel en particulier pour trouver le goût recherché. Parfois, cela peut prendre des années avant de trouver la formule gagnante, renseignent-ils. Toutes les analyses sont approuvées par eux puisqu’ils sont membres de l’Ordre des chimistes du Québec. Miel Nature présente ses produits depuis sept ans à l’Écomarché de l’île de Châteauguay.

Des ruches qui aident les agriculteurs d’ici

Miel Nature détient 820 ruches qui sont réparties sur le territoire du Suroît, dans les champs des agriculteurs pour faciliter la pollinisation de leur culture. Leur plus grande quantité de miel (80% de leur production) vient du trèfle. Certains viennent du sarrasin, du pommier et du framboisier (20%) pour développer des goûts plus raffinés. Chaque ruche produit en moyenne 57 kilogrammes de miel par année.

La liste de leurs produits gagnants de la Coupe des Nations 2017

Médaille Grand Or

-Chevalier, hydromel liquoreux

-Chou-chou, hydromel liquoreux

Médaille Or – Artisans

-Impérial, hydromel fortifié

-Signature, hydromel doux

-Cuvée Prestige, hydromel fortifié

-Miel-érable, hydromel fortifié

-Miel de Glace, hydromel doux

-Séduction, hydromel fruité

Médaille Argent – Artisans

-Chocofolie, hydromel fruité

-Les Vikings, hydromel liquoreux

-Poire et miel, hydromel fruité

-Pomme et miel, hydromel liquoreux

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar