Actualités

Le Centre Horizon souhaite s’agrandir à Léry

vendredi le 24 septembre 2021
Modifié à 16 h 34 min le 24 septembre 2021
Par Jules Gauthier

Le futur agrandissement du Centre Horizon. (Photo: Courtoisie)

L’organisme communautaire qui accueille les personnes atteintes de déficience physique, intellectuelle et du trouble du spectre de l’autisme a présenté le 17 septembre le projet d’agrandissement de son centre situé sur le bord de l’eau, à Léry.

La direction du Centre a profité du cinquième anniversaire d’existence de l’organisme pour lancer un vaste projet d’agrandissement qui permettra à l’organisation d’augmenter considérablement la capacité d’accueil de ses locaux. À ce jour, l’organisme réparti ses activités sur deux sites, soit la Chapelle située à Léry et la Maison des jeunes de Châteauguay.

En 2019, Robert Goyette, directeur de Mexuscan Cargo à Sainte-Martine, avait fait don de la Chapelle au Centre Horizon.

De nouvelles possibilités

Cette nouvelle arrive au moment où le centre fait face à une liste de près de 50 personnes en attente pour les services d’activités de jour. Marie-Josée Michaud, directrice du Centre Horizon, explique qu’ils n’arrivent pas à fournir à la demande pour les services de fin de semaine.

« Ce projet vise à doubler notre capacité d’accueil des participants. Actuellement, on reçoit sur nos sites entre 30 et 38 personnes par jour, du lundi au vendredi. On pourra, dans un futur proche, recevoir 40 personnes supplémentaires », explique Mme Michaud.

La nouvelle annexe proposée sera un bâtiment moderne de deux étages connecté directement à l’arrière de la Chapelle et permettra de passer de 8 à 15 lits qui fonctionneront 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, l’agrandissement pourra dorénavant offrir neuf chambres pour les hébergements permanents.

Mme Michaud est clair ce point. « On veut que le Centre Horizon soit à l’image d’une maison et non pas d’une institution », exprime-t-elle.

 

Financer les travaux

La directrice précise que son organisme est présentement en négociation avec différentes compagnies afin de partir une campagne de financement majeure dans les prochains mois. Les coûts du projet sont estimés pour le moment à 2,5 millions de dollars.

« On ne veut pas que ce soient des fonds publics qui financent notre agrandissement. On est un organisme indépendant, on veut garder cette indépendance et cette autonomie-là », a tenu à préciser Mme Michaud.

La directrice souhaite que le projet soit réalisé pour 2024.

 

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous