Le CIT poursuit Mercier pour 537 000 $

Le CIT poursuit Mercier pour 537 000 $

Le Conseil intermunicipal de transport du Haut-Saint-Laurent (CITHSL) a intenté une poursuite de 537 350 $ en Cour supérieure à la Ville de Mercier, le 21 février. L’administration municipale déplore cette façon de faire.

«Je suis déçue de voir que le CITHSL a utilisé la voie juridique en s’adressant à la Cour supérieure plutôt que de répondre positivement à l’invitation de la Ville et d’y aller avec un arbitre ou un conciliateur ou un médiateur qui coûtent beaucoup moins cher. C’est une attitude désolante pour les citoyens qui doivent assumer ces coûts à même leur compte de taxes», a souligné Lise Michaud, mairesse, en conférence de presse. Dans la poursuite, le CITHSL réclame à Mercier le «remboursement immédiat de l’ensemble des sommes dues, soit une somme de 537 349,89$ en date du 31 décembre 2016 plus les intérêts au taux de 12 % à compter du 31 décembre 2016».

Selon l’administration municipale, le coût réel du transport en commun s’élève à 139 025 $; des calculs «erronés» peut-on lire dans la poursuite intentée par le transporteur. Pour les années 2014 à 2016, Mercier a payé 1 495 537 $ au CITHSL, soit les sommes dues selon les décrets imposant le partage des coûts, explique le directeur général de la Ville, René Chalifoux.

Avant de payer, Mercier demande au transporteur de lui fournir les documents justifiant la facture de 537 350 $ et de toucher les revenus issus des corridors. «Mercier paie pour tous les corridors jusqu’à Ormstown et le sept minutes du parc Mercier, il (CITHSL) nous le charge à nous seuls et il garde les revenus. Ça n’a pas de sens», soutient  Mme Michaud.

La mairesse ajoute que le montant de 537 350 $ se trouve dans les coffres de la Ville, advenant le cas où elle devait débourser la totalité de la facture.

Le CITHSL assure le service d’autobus public entre Montréal et Ormstown.

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Le Conseil de presse rejette une plainte déposée contre le Journal - Le Soleil de Châteauguay Recent comment authors
trackback
Le Conseil de presse rejette une plainte déposée contre le Journal - Le Soleil de Châteauguay

[…] Le CIT poursuit la Ville de Mercier  […]