COVID-19

Le gouvernement augmente la limite dans les rassemblements privés pour Noël

mardi le 07 décembre 2021
Modifié à 14 h 25 min le 07 décembre 2021
Par Valérie Lessard

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé. (Photo : Capture écran)

Le gouvernement du Québec annonce un assouplissement des règles entourant les rassemblements privés en vue du temps des Fêtes. À compter du 23 décembre, il sera possible pour 20 personnes vaccinées de se réunir dans un lieu privé. Et d’ici là, de nouveaux groupes sont maintenant éligibles au rappel de la 3e dose du vaccin contre la COVID-19.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé a dit en point de presse ce mardi que l’équipe du Dr Arruda a fait une analyse fine de la situation des dernières semaines pour en arriver au constat qu’il sera possible de doubler la limite de personnes vaccinées permises dans un rassemblement privé.

«On pense qu’il est important de récompenser les Québécois pour l’excellent travail au niveau de la vaccination et le respect des règles», commente M. Dubé.

Le directeur national de la Santé publique Horacio Arruda s’est dit confortable avec cet assouplissement. «Les hospitalisations sont stables et on fait confiance aux Québécois, indique-t-il. On va jusqu’à 20 personnes, vous n’êtes pas obligés de vous rendre jusqu’à 20 personnes. C’est une limite qu’on se donne pour limiter la transmission.»

Le Dr Arruda recommande aux personnes non vaccinées d’éviter les grands rassemblements pendant le temps des Fêtes. «Le virus circule beaucoup et c’est eux qui vont faire la maladie et peut-être se retrouver aux soins intensifs. C’est le profil qu’on a actuellement», mentionne-t-il.

640 000 personnes éligibles à la vaccination en ce moment au Québec n’ont pas encore été vaccinées.

Le ministre de la Santé a indiqué qu’il n’y aura pas de mesures coercitives pour faire appliquer cette mesure sanitaire. «On n’ira pas dans les maisons», illustre-t-il.

Le duo santé rappelle qu’il est important de continuer de respecter les mesures sanitaires en vigueur.

3e dose pour les travailleurs de la santé et malades chroniques

La troisième dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 est désormais disponible pour les travailleurs de la santé, les personnes vivant avec des maladies chroniques ou ayant des problèmes de santé qui augmentent le risque de complications liées à la COVID-19, de même les femmes enceintes et les gens vivant dans des communautés éloignées.

Christian Dubé a rappelé que les personnes de 70 ans et plus ont déjà accès à cette dose de rappel et il invite cette tranche d’âge à prendre rendez-vous dès maintenant puisqu’un grand bassin de personnes est maintenant éligible à la troisième dose.

Les personnes de 60 ans et plus devraient avoir accès au rappel au début du mois de janvier. Présentement, un des enjeux est le nombre limité de personnes qui participent à l’administration du vaccin, indique M. Dubé. Il invite ceux qui sont intéressés à venir donner un coup de main dans le prochain mois pour la vaccination.

Le ministre de la Santé a souligné que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans va bien. En date d’aujourd’hui, 44 % de cette tranche d’âge a pris un rendez-vous ou a reçu une première dose.