Le ministre Fitzgibbon discute d’économie avec les maires

Par Patricia Blackburn
Le ministre Fitzgibbon discute d’économie avec les maires
MarieChantal Chassé, députée de Châteauguay, avec Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, lors d’un dîner organisé avec les maires des villes de la circonscription, le 23 août, au Centre Desjardins, à Châteauguay. (Photo : Patricia Blackburn)

Développement du corridor de l’autoroute 30, amélioration du réseau de transport, développement d’une industrie de transformation alimentaire sont parmi les nombreux thèmes mis sur la table par les maires de la région lors d’une rencontre avec le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, le vendredi 23 août, à Châteauguay.

L’événement, organisé par la députée de Châteauguay, MarieChantal Chassé, réunissait les maires de Mercier, Châteauguay, Saint-Isidore et Léry, en plus de représentants d’entreprises, entre autres membres de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Roussillon (CCIGR).

L’objectif était de tracer un tableau des préoccupations propres à la région.

Les maires et des représentants d’entreprises étaient invités à la rencontre. (Photo: Patricia Blackburn)

Parmi les principaux enjeux dont il a été question, la mairesse de Mercier, Lise Michaud, a parlé d’un projet de développement d’une industrie de transformation alimentaire. «Dans notre MRC, c’est 73% de territoire agricole. On a les plus belles terres du Québec, mais on produit, et on envoie notre matière première se faire transformer ailleurs. Il nous manque quelque chose» a-t-elle fait valoir. Une idée très bien accueillie par le ministre Fitzgibbon.

Le maire de Châteauguay, Pierre-Paul Routhier, a quant a lui soulevé un problème lié au développement commercial sur le territoire de la ville qu’il dirige. «Notre développement, dans le secteur industriel, se porte très bien. Mais la proximité avec la réserve amérindienne nuit au développement commercial sur notre territoire» a-t-il fait valoir. Ceci puisque les consommateurs préfèreraient aller dans les commerces où ils n’ont pas à payer les taxes, plutôt que dans ceux de Châteauguay, selon lui.

Corridor économique

Le développement économique du corridor de l’autoroute 30, dans les cartons depuis déjà quelques années, est toujours dans les plans du gouvernement Legault, assure le ministre Fitzgibbon. «Nous avons un plan macro, il faut maintenant le rendre plus local, en travaillant avec les intervenants d’ici», a-t-il expliqué lors d’une entrevue accordée au Journal. «Des rencontres sont d’ailleurs prévues prochainement pour mettre des ancrages à notre plan» a ajouté la députée MarieChantal Chassé.

«La réponse est oui, il faut absolument le développer (le corridor de l’autoroute 30)» -Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation

Lors de son allocution devant les invités, le ministre a d’ailleurs énuméré quelques grandes orientations, dont un projet de développer des organismes, au niveau local, qui permettront aux entreprises d’obtenir des ressources. «Il faut nous tenir au courant de vos projets, nous sommes ouverts, via tous les outils de développement que nous avons, à les soutenir» a fait savoir le ministre.

Le grand chef de Kahnawake, Joe Norton, était aussi invité à la rencontre, mais n’a pas pu se libérer. «Nous avons planifié une rencontre à une autre occasion, très prochainement», a fait savoir Mme Chassé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de