Les entreprises d’économie sociale veulent se faire connaître

Les entreprises d’économie sociale veulent se faire connaître

Héritage Saint-Bernard fait partie des entreprises d'économie sociale.

Le Pôle d’économie sociale de la Vallée du Haut-Saint-Laurent a entrepris une vaste campagne promotionnelle dans les 5 MRC qu’il dessert afin de mieux faire connaître les entreprises d’économie sociale qui en font partie.

C’est d’ailleurs pour cette principale raison qu’a été créé le Pôle d’économie sociale de la Vallée du Haut-Saint-Laurent, indique sa présidente, Martine Vallée. L’organisme couvre les MRC de Vaudreuil-Soulanges, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Jardins-de-Napierville et Roussillon.

La campagne promotionnelle lancée dans ces cinq MRC, sous le thème C’est ça l’économie sociale, se déroule dans le cadre du Mois de l’économie sociale au Québec. Elle compte sur un budget de 50 000 $. Que ce soit sur des abribus, des autobus ou dans les journaux locaux, les affiches promotionnelles invitent à se rendre sur le site www.economiesocialevhsl.org pour en apprendre davantage sur les entreprises d’économie sociale de chaque secteur.

À l’avant, on retrouve Martine Vallée (Surbois), Émilie Fortier (La Factrie), Guylaine Joannette (Friperie communautaire de Huntingdon) et le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay. À l’arrière, Linda Phaneuf, directrice générale de la MRC Beauharnois-Salaberry, Laurent Lampron, de la MRC du Haut-Saint-Laurent et Olivier Doyle, coordonnateur du Pôle.

L’économie sociale en bref

Tel qu’on peut lire dans la Loi sur l’économie sociale adoptée en 2013, «On entend par économie sociale, l’ensemble des activités économiques à finalité sociale réalisées dans le cadre des entreprises dont les activités consistent notamment en la vente ou l’échange de biens ou de services…»

En fait, c’est un modèle d’affaire par lequel les profits de l’entreprise sont réinjectés directement dans l’entreprise plutôt que d’enrichir des individus, au bénéfice de la communauté.

On compte 22 pôles d’économie sociale au Québec. Celui de la Vallée du Haut-Saint-Laurent regroupe près d’une soixantaine d’entreprises qui répondent à cette définition.

Les entreprises d’économie sociale opèrent dans plusieurs secteurs de l’économie, que ce soit l’agroalimentaire, les arts et culture, le commerce de détail, l’environnement, l’immobilier collectif, les loisirs et tourisme, ou encore manufacturier.

1600 emplois

Les MRC de Roussillon et de Beauharnois-Salaberry abritent 64 entreprises d’économie sociale qui emploient 1600 personnes. Leur chiffre d’affaires est de 185 M $.

«Le meilleur achat local possible, c’est dans une entreprise d’économie sociale puisque l’argent est réinjecté à 100 % dans l’entreprise», fait valoir Olivier Doyle, coordonnateur du Pôle. C’est aussi une formule axée sur le développement durable, souligne-t-il.

Entreprises d’économie sociale de la région

Beauharnois en santé

Bistro culturel Cœur de village

Centre communautaire Châteauguay

Coin du partage

Coup de pouce des Moissons

Entraide Mercier

Héritage Saint-Bernard

La Coop Unifrontières

Maison des enfants Marie-Rose

Musée archéologique de la Pointe-du-Buisson

Scabric

Société du musée du grand Châteauguay

Solides

Station de l’aventure – Maison de la famille

Télévision du Sud-Ouest

Commenter cet article

avatar