Les pires routes en Montérégie

Par Hélène Gingras
Les pires routes en Montérégie

CAA-Québec dévoile le top 5 préliminaire des pires routes en Montérégie, en lien avec son concours intitulé Pires routes Académie… qui a récolté plus de 16 000 votes en trois semaines.

À la demande du journal Le Reflet, l’organisme a fait savoir que les automobilistes ont dénoncé ces artères montérégiennes jusqu’à maintenant:

  • Le chemin Cadieux, à L’Ange-Gardien
  • La rue Newton à Boucherville
  • L’autoroute 30, en particulier à la hauteur de Sorel-Tracy
  • La rue Principale à Sainte-Julie
  • Le chemin Miltimore à Brigham

CAA-Québec est d’avis que «les automobilistes et les usagers de la route sont en droit de s’attendre à un réseau routier efficace et sécuritaire» et déplore que même si l’État investit des sommes colossales dans les infrastructures routières, «le déficit d’entretien continue de se creuser; celui-ci est passé de 14,7 à 16,4 milliards de dollars, selon les documents présentés au dernier budget».

À l’échelle de la province, la route gagnante au concours en 2018, le boulevard Gouin Est à Montréal a pris la tête encore cette année. Il est suivi par la montée du Bois-franc à Saint-Adolphe d’Howard.

Les gens ont jusqu’au 24 mai pour voter.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de