Du miel et du vin pour les 16es Portes ouvertes sur les fermes

Du miel et du vin pour les 16es Portes ouvertes sur les fermes
L’annonce des Portes ouvertes sur les fermes a été faite à l’Hydromellerie Miel Nature en présence des hôtes Elena, Sonia et Ali Agougou, ainsi que François Vincent, président de l’UPA Beauharnois-Salaberry, et Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA Montérégie. (Photo : Marie-Josée Bétournay)

(Texte de Marie-Josée Bétournay) L’Hydromellerie Miel Nature à Beauharnois et le Vignoble Vertefeuille de La Prairie accueilleront les résidents de la région le dimanche 9 septembre dans le cadre des 16es Portes ouvertes sur les fermes de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

«L’apiculture est malheureusement un monde inconnu de l’agriculture, a souligné Sonia Agougou, de l’Hydromellerie Miel Nature, lors du lancement de l’événement, le mardi 7 août. Nous avons l’occasion d’ouvrir nos portes au grand public pour démystifier la production du miel et des produits dérivés. Les consommateurs ont le droit de savoir d’où viennent leurs produits.» Le 9 septembre, les visiteurs pourront faire la tournée du musée et des salles de vins et d’extraction du miel. Ils pourront également déguster au-delà de 80 produits et être témoins du lancement d’un nouvel hydromel, a promis Mme Agougou.

Le dimanche 9 septembre, les hôtes du Vignoble Vertefeuille de La Prairie accueilleront les passants avec une dégustation de vins et fromages, l’exposition de l’artiste peintre Suzanne Montpetit, un arrêt à la mini-ferme ainsi que des visites commentées en français et en anglais du vignoble et de la cuverie.

19 fermes en Montérégie

Au total, 19 fermes en Montérégie ouvriront leurs portes au cours de cette journée où convergent près de 30 000 personnes, a indiqué Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA Montérégie.

Après 16 ans, les Portes ouvertes sur les fermes connaissent toujours le même engouement auprès des familles, a soutenu M. St-Jacques. «C’est la journée où il y a le plus de valorisation pour le milieu agricole, a-t-il mentionné. On voit beaucoup de jeunes familles qui partent avec les enfants. L’avantage d’avoir des fermes à proximité c’est que dans une même journée, ils peuvent en visiter deux ou trois. C’est pour cette raison que l’on tient à ce que les fermes de chaque région, tous les deux ou trois ans, soient capables d’ouvrir les portes pour que les gens du milieu puissent les visiter.»

François Vincent, président de l’UPA Beauharnois-Salaberry, parle de l’effet rassembleur de l’événement qui attire des gens de plusieurs générations. «L’an passé, des grands-parents amenaient leurs petits-enfants et leur montraient une partie de leur enfance», a-t-il avoué.

Concours photo vidéo

L’UPA lance le concours AGRImontérégie : Terre de passion et invite les photographes et vidéastes amateurs à faire montre de la variété de l’agriculture en Montérégie, peut-on lire dans un communiqué de presse de l’organisme. Les participants peuvent s’inscrire dans l’une des cinq catégories et courir la chance de gagner plus de 1800 $ en prix. Le concours prend fin le samedi 15 septembre et les noms des gagnants seront connus le jeudi 4 octobre. Les photos et vidéos gagnantes seront publiées sur le site Internet de la Fédération de l’UPA de la Montérégie ainsi que sur le compte Facebook de l’organisme. Les critères de sélection, les règlements ainsi que la description des catégories et des prix sont visibles sur le site Internet de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de