Passage piétons ou automobilistes?

Passage piétons ou automobilistes?
(Photo : Michel Thibault)

(Texte de Marie-Josée Bétournay)Pas évident de changer des habitudes. Je pense à céder le passage aux piétons lorsque du marquage sur la chaussée l’indique.

Je reconnais ma culpabilité. Pourtant, ce n’est pas de la mauvaise volonté. À l’approche d’un passage piétonnier, je note en retard la présence d’un piéton, à moins qu’il ne soit déjà engagé sur la chaussée. Après quoi je me fâche. Je me parle à voix haute. Pourquoi n’ai-je pas arrêté? Je me promets d’être plus vigilante la prochaine fois, car il y en aura une.

Lorsque mon réflexe fait surface assez rapidement, j’immobilise avec joie mon véhicule devant la série de lignes verticales jaunes qui se présente devant moi. Mes lèvres se font aller. «Allez-y», dis-je au marcheur en gesticulant de la main droite. Je laisse passer la personne, la salue lorsqu’elle se trouve devant la voiture, elle me remercie à son tour et je repars lentement fière d’avoir respecté la loi.

Le message de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est sans ambiguïté. «À un passage pour piétons, vous devez vous arrêter dès qu’un piéton s’y engage ou manifeste clairement son intention de traverser. Il attend sur le trottoir qui borde le passage pour piétons, il fait un signe de la main, vous avez établi un contact visuel avec lui, etc. Ne pas accorder la priorité de passage aux piétons, c’est une infraction qui peut entraîner une amende de 100 $ à 200 $ et 2 points d’inaptitude», peut-on lire sur le site Internet de l’organisme.

Je ne me fâche pas uniquement lorsque j’oublie de laisser le passage aux piétons. Je m’emporte aussi lorsque des marcheurs, en attente de traverser un passage qui leur est destiné, me signifient d’un geste de la main de poursuivre ma route. Pourtant, ils voient bien les lèvres de ma bouche bouger dans tous les sens, ma main droite élevée. Rien n’y fait. Ils n’avancent pas les pieds.

Je m’aventure alors en me questionnant. Pourquoi? Pourquoi des piétons ne profitent pas de leur droit? Pourquoi risquerais-je de me voir apposer une contravention variant de 100 $ à 200 $ et de voir 2 points d’inaptitude à mon dossier de conduite? J’espère obtenir une réponse, un jour.

Nombre d’infractions au Code de la sécurité routière pour «Défaut de respecter la priorité accordée aux piétons et aux cyclistes à une intersection»

  •  2012 :  344
  • 2013 :    421
  • 2014 :  392
  • 2015 :     595
  • 2016 :     510
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de