Passer de la parole aux actes en environnement pour la candidate bloquiste

Par Mario Pitre
Passer de la parole aux actes en environnement pour la candidate bloquiste
Claude DeBellefeuille (Photo : Gracieuseté)

En cette semaine marquée par la journée de grève pour le climat, candidate du Bloc Québécois, Claude DeBellefeuille, estime qu’au-delà des programmes et des objectifs politiques, il importe de poser des gestes concrets en matière d’environnement.
« Quand tu veux vraiment atteindre tes objectifs, tu mets en place les moyens pour y arriver. Sinon, ça reste que des belles paroles et une belle opération de séduction électorale » juge Mme DeBellefeuille, soulignant l’inaction du gouvernement fédéral en matière de changement climatique depuis au moins 30 ans, incluant le mandat des libéraux de Justin Trudeau.
C’est pourquoi le Bloc Québécois juge qu’il est nécessaire de contraindre par une loi le gouvernement fédéral à atteindre ses cibles de réduction des GES par un programme innovant. La proposition bloquiste de péréquation verte, une réforme fiscale ambitieuse qui transformerait à la fois la taxe carbone et la vieille péréquation pour y inclure des incitatifs concrets à lutter activement contre les changements climatiques.
Le Bloc Québécois est d’avis que tant qu’il ne deviendra pas coûteux de polluer et payant d’être vert, le Canada continuera de polluer et le Québec, avec les investissements majeurs qu’il consent aux énergies propres, peinera à prendre son envol.
Plantation d’arbres
La candidate bloquiste a d’ailleurs profité de la Semaine de l’arbre et de la biodiversité pour lancer sa vaste opération de plantation d’arbres partout dans la circonscription de Salaberry-Suroît pour compenser les émissions en gaz à effet de serre engendrées par sa campagne électorale.
En tout, plus de 20 chênes bicolores seront plantés chez des citoyens. « Il est nécessaire de passer à l’action dès maintenant, nous ne pouvons plus nous permettre de remettre à demain. Chaque geste compte », rappelle-t-elle.
La candidate souligne néanmoins que les candidats des principaux partis dans Salaberry-Suroît mènent à divers degré une campagne verte.
Claude DeBellefeuille sera présente, ce vendredi 27 septembre au mouvement campivallensien de la grève pour le climat au Parc Salaberry afin de signifier clairement que la priorité, c’est la question environnementale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de