Actualités

Pont Mercier : Travailleurs mohawks certifiés à l'œuvre

jeudi le 25 aout 2011
Modifié à 17 h 33 min le 25 aout 2011
Par Michel Thibault
Un tout premier groupe de travailleurs mohawks dont les compétences ont été certifiées est à l'œuvre sur le pont Honoré-Mercier. Lui-même reconnu en juin dernier par le gouvernement du Québec, le Kahnawake Trades Qualification Program créé il y a huit mois a vu huit des travailleurs qu'il a accrédités être embauchés récemment par Pomerleau, Demathieu et Bard, l'entreprise chargée de la réfection du pont. L'entreprise a confié à ces effectifs en poste depuis la mi-août la tâche d'enlever de la rouille sur la structure. Les huit ouvriers mohawks payent leurs cotisations syndicales et autres à la Commission de la construction du Québec, a rapporté l'hebdomadaire mohawk The Eastern Door. En contrepartie, la CCQ leur fournit des avantages sociaux, des assurances et de la formation. Les travailleurs mohawks ne sont pas systématiquement contre les syndicats, a insisté Joe Delaronde, porte-parole du Conseil mohawk de Kahnawake, en entrevue téléphonique. «Beaucoup de travailleurs sont affiliés à des syndicats aux États-Unis», a-t-il rappelé.
Il faut encore préciser comment l'argent sera utilisé. «Nous sommes optimistes. Il y a une volonté de négocier», a assuré M. Delaronde.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous