Contenu commandité

Pourquoi devenir Gouverneurs ?

le mercredi 17 avril 2024
Modifié à 14 h 04 min le 17 avril 2024
Par Contenu commandité

La Fondation des Gouverneurs de l’Espoir créée en 2002 améliore le mieux-être des enfants gravement malades et de leur famille de partout au Québec. Actuellement ce sont 71 familles qui sont soutenues par la Fondation. 

Geneviève Le Rouzès, directrice générale de la Fondation. (Crédit photo : Fondation des gouverneurs de l'espoir)

« Les actions de la Fondation sont bien concrètes et contribuent à améliorer le quotidien de ceux qui traversent la pire épreuve de leur vie. Au cours de la dernière année, la Fondation a soutenu tout près de 100 familles à qui elle a remis sous forme de cartes cadeaux jusqu’à 1000 $ par mois pour payer leur épicerie, leur essence, leurs produits de pharmacie », explique Geneviève Le Rouzès, directrice générale de la Fondation. 

« Ça peut arriver à tout le monde de se retrouver dans une situation de creux budgétaire quand on a un enfant malade. Quand arrive la fin du régime d’assurance, de la prestation d’aide, ou encore si le parent est travailleur autonome, ou l’un des deux arrête de travailler, ce qui est une décision difficile, il y a un creux et c’est là que nous intervenons », lance-t-elle.

Aider mensuellement

 « Nous aidons vraiment les familles là où ça fait une réelle différence dans leur quotidien. Nous avons des cartes de pharmacie, pour aider à payer des médicaments des cartes d’épicerie ou d’essence, pour les nombreux déplacements vers les hôpitaux », ajoute Geneviève Le Rouzès, dont la Fondation aide des enfants et des familles de partout au Québec. 

Patrice Bélanger (Crédit photo : Fondation des gouverneurs de l'espoir)

« La Fondation s’est dotée d’un plan d’action cette année, faire rayonner sa mission à travers le Québec. Il faut se faire connaître partout parce que nous avons besoin d’encore plus de Gouverneurs. Les demandes ne cessent d’augmenter, c’est à travers surtout les travailleuses sociales des quatre hôpitaux pédiatriques du Québec que les demandes sont générées. Nous vivons une situation crève-cœur cette année. Nous avons des familles en liste d’attente. Au moment où nous nous parlons, il y a neuf familles dans cette situation. Nous avons besoin d’encore plus de Gouverneurs, plus de dons », conclut celle qui travaille de près avec Patrice Bélanger, un porte-parole de cœur très investi avec la Fondation depuis les cinq dernières années. 

Devenir Gouverneur

Un Gouverneur de l’espoir est un homme ou une femme qui désire faire une réelle différence dans la vie des familles. Ces hommes et ces femmes de tous les milieux croient à notre mission d’améliorer le mieux-être des familles d’enfants gravement malades. 

Stéphanie Filion (McDonald’s) et Jonathan Grieco (IGA Primeau) (Crédit photo : Fondation des gouverneurs de l'espoir)

« Vous pouvez devenir Gouverneur de l’espoir en payant une cotisation annuelle de 1000 $. Les donateurs sont aussi invités à participer à nos activités à travers l’année, que ce soit notre Bal des enfants, notre souper Homard, notre golf annuel, notre soirée Poker Steve Bégin, le Max Fit ou l’activité qui conclut le calendrier annuel le Grand Bal des Gouverneurs qui se veut un évènement caritatif, mais aussi de reconnaissances à nos Gouverneurs. Un moment magique pour leur dire merci de leur contribution importante à cette belle et grande mission », dit la retraitée d’une grande compagnie de la Rive-Sud qui a accepté il y a deux ans de se joindre à l’aventure. 

Elle effectue un travail essentiel, tout comme les Gouverneurs, qui sont passés de 166 à 314 en un an, et qui en retireront énormément de gratitude en se rappelant qu’ils aident directement les familles affectées par la maladie infantile. 

« Améliorer le mieux-être des enfants gravement malades et de leur famille, c’est notre mission ! »

Dernières nouvelles