Première femme à la tête de la société fédérale qui gère le pont Mercier

Première femme à la tête de la société fédérale qui gère le pont Mercier

Sandra Martel

Crédit photo : Gracieuseté

Le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne a annoncé le 14 mai la nomination de Sandra Martel au poste de première dirigeante de la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (PJCCI), qui gère entre autres le pont Honoré-Mercier et le tunnel de Melocheville.

Mme Martel a occupé diverses fonctions à la PJCCI depuis 2006. Elle en était sa directrice principale par intérim depuis 2012.

Elle possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du génie civil, ayant notamment travaillé dans le domaine de la recherche et du développement à l’Université de Sherbrooke et dans les domaines de la gestion de projet et des processus liés à l’implantation de nouvelles technologies au sein d’Expertech et de Bell Canada.

«Grâce à ses connaissances approfondies dans le domaine du génie civil, à ses nombreuses années d’expérience au sein de l’organisation et à son excellent travail, Mme Martel est en mesure d’assumer la gestion de projets importants pour la Société au cours des prochaines années, notamment la déconstruction du pont Champlain actuel et les travaux majeurs de renforcement de l’ensemble de la charpente métallique du pont Jacques-Cartier», a mentionné le ministre.

Commenter cet article

avatar