Économie

Quatre étages minimum plutôt que huit dans le secteur TOD

vendredi le 09 mars 2018
Modifié à 15 h 28 min le 09 mars 2018
Par Patricia Blackburn

pblackburn@gravitemedia.com

La Ville de Châteauguay souhaite diminuer le taux de densité prévu au secteur TOD (Transit-Oriented Developpment) de .80 à .45, ce qui permettrait de faire passer la hauteur minimum des immeubles de ce secteur de huit à quatre étages (sous-sol compris). L’idée derrière ce projet de modification au règlement de zonage est de faciliter le développement d’un projet résidentiel sur le terrain de l’ancien commerce Zellers. Le promoteur du projet, Les Habitations Trigone, souhaite y développer des maisons de ville de trois étages (avec sous-sol), a mentionné le maire Pierre-Paul Routhier lors d’une séance d’information en février. «En imposant un minimum de quatre étages plutôt que huit, ça lui permet de développer le secteur à plus bas prix», a-t-il justifié. [caption id="attachment_39705" align="alignright" width="306"] Le secteur TOD se situe autour du stationnement incitatif du RTM.[/caption] La zone qui se situe autour du stationnement incitatif du Réseau de Transport Métropolitain (RTM), et qui comprend le terrain de l’ancien Zellers, a été l’objet d’un vaste remaniement du règlement de zonage en 2016 par l’administration précédente, qui souhaitait y développer ce qu’elle nommait «le Quartier 9», un quartier à haute densité urbaine façonné selon la philosophie TOD. La Ville avait d’ailleurs obtenu une subvention de 100 000$ de la Communauté urbaine de Montréal (CMM) pour développer ce projet.