Actualités
English stories

Qu’est-ce qu’une aire TOD?

mercredi le 06 juin 2018
Modifié à 15 h 26 min le 28 septembre 2019
Par Production Gravite

production@gravitemedia.com

( English follows ) (Texte de David Penven) La Rive-Sud de Montréal compte 31 aires TOD (Transit Oriented Development), dont 11 dans l’agglomération de Longueuil et 20 dans les autres MRC de la couronne Sud. Mais, qu’est-ce qu’une aire TOD? Selon Paul Lewis, doyen à la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal, il s’agit d’un aménagement urbain de haute densité permettant aux personnes qui y habitent d’avoir accès au transport collectif à distance de marche ou de vélo. Ce concept est né dans les années 1990, sur la côte est américaine. Au Québec, l’implantation des quartiers TOD a vu le jour en 2011 avec le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Pour augmenter le nombre de résidents dans ces zones, certains types d’habitation sont favorisés – des condos, par exemple. On y permet également la mixité des usages en intégrant des commerces et bureaux. Sur la Rive-Sud, la réalisation des quartiers TOD pourra s’échelonner «sur un horizon de plusieurs années et est appelée à évoluer dans le temps», précise la porte-parole de la CMM, Marie-Claude Forget. «L’objectif du PMAD est d’orienter 40% de la croissance future des ménages dans les aires TOD, ajoute-t-elle. Cet objectif pourrait atteindre 60% si l’offre de transport en commun est augmentée.» La Ville de Châteauguay fait partie des onze villes qui ont reçu une subvention de la CMM afin d’aménager sur leur territoire une zone réservée aux projets TOD. Cette zone se situe, pour Châteauguay, autour du stationnement incitatif, sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste.

What is a TOD area?

The Montréal South Shore numbers 31 TOD  (Transit Oriented Development areas), of which 11 are in the urban centre of Longueuil and 20 are found in the other MRCs and the Southern Crown. But what, in fact, is a TOD area? According to Paul Lewis, dean of disposition faculty at the University of Montreal, it consists of high-density urban development enabling the people who live there to have access to collective transport that is within walking or cycling distance. This concept was born in the 1990s, on the East Coast of the United States. In Quebec, the implementation of TOD districts started to exist in 2011 with the Metropolitan Arrangement and Development Plan (PMAD) of the Montreal Metropolitan Community. To increase the number of residents in these zones, certain types of habitation are encouraged - condos, for example. One allows there the co-education of usages by integrating businesses and offices. On the South Shore, the creation of TOD districts will be able to spread out ‘’on a horizon of several years and is called upon to evolve with time,’’ specifies CMM spokesperson Marie-Claude Forget. ‘’The object of the PMAD is to orient 40% of the future growth of households in the TOD areas,’’ she adds. ‘’This goal could reach 60% if the public transport offered is increased.’’ The City of Chateauguay is part of the 11 cities and towns which received a grant from the CMM in order to lay out on their territory a zone reserved for TOD projects. This zone in Chateauguay is situated around an incentive parking lot on St. Jean-Baptiste Blvd. (Translation Dan Rosenburg)