Rafle contre un réseau de traite de personnes

Par Philippe Lanoix-Meunier
Rafle contre un réseau de traite de personnes
(Photo : Graciesueté)

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a récemment procédé à l’arrestation de 7 individus au cours d’une importante rafle policière qui a permis le démantèlement d’un réseau de criminels qui s’affairait notamment à la traite de personne et au trafic de stupéfiants.

Lors de la perquisition des lieux, les policiers ont découvert une femme qui était exploitée sexuellement par un réseau d’individus 8 personnes, dont 2 femmes et 6 hommes, tous connus pour faire usage de violence. La victime, âgée dans la quarantaine, aurait été séquestrée pendant une longue période et selon la preuve recueillie, les accusés auraient menacé la victime à plusieurs reprises avec une arme à feu pour la forcer à se prostituer.

Lors de la perquisition, les enquêteurs ont également saisi des éléments reliés au trafic de stupéfiants ainsi qu’une arme à feu.

Selon le SPAL, «d’autres femmes ont possiblement pu être exploitées sexuellement par ce réseau».

Les individus arrêtés font face à plusieurs chefs d’accusation, dont:

-Possession non autorisée d’une arme à feu;
-Usage négligent d’une arme à feu;
-Braquer une arme à feu;
-Proférer des menaces;
-Trafic de stupéfiants;
-Possession dans le but d’en faire le trafic;
-Avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels;
-Séquestration;
-Affliction de lésions corporelles;
-Proxénétisme;
-Traite de personne.

Tous les accusés, sauf un possèdent dans antécédents criminels et sont bien connus des services policiers. Deux suspects ont été libérés sous condition en attendant leur procès. Quant aux 5 autres accusés, ils sont demeurés détenu jusqu’à leur enquête préliminaire.

Un autre individu, Cynthia Lefebvre, est toujours recherchée par les policiers.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de