Redoutable raquette à 82 ans

Par Michel Thibault
Redoutable raquette à 82 ans
Pierre Lebel

CHÂTEAUGUAY – À 82 ans, Pierre Lebel reste un adversaire redoutable au badminton.

«Il est excellent ! Il bat beaucoup de joueurs de moins de 50 ans», confie Mario Deschamps, trésorier du club de badminton de Châteauguay. M. Lebel, lui, est le président du groupe depuis 35 ans. Un anniversaire que les membres ont souligné, le 18 avril, au gymnase du Collège Héritage.

«Pierre Lebel, c’est notre modèle. C’est avec lui que j’ai appris à jouer au badminton», a exprimé M. Deschamps.

Quand M. Lebel a frappé ses premiers volants, les chanteurs populaires s’appelaient Charles Trenet, Juliette Gréco ou encore Bourvil. Il avait 17 ans et n’a jamais cessé de manier la raquette depuis. Mais il aurait aimé se lancer encore plus tôt.

«Pour bien jouer, il faut commencer jeune. C’est là qu’est le secret. Un jeune doit commencer vers cinq ou six ans, dit-il. Et il faut être extrêmement vite. Il faut avoir des réflexes.»

Contre le cancer

Sur le terrain, l’octogénaire frappe l’objet jaune avec vigueur, se déplace à pas vifs, le tout sans lunettes. «Je vois assez bien», assure-t-il. À le regarder aller, on ne dirait pas mais il combat un cancer. Sa raquette est une arme contre la maladie.

«Tous les médecins à qui je parle recommande à tous les cancéreux de se garder actifs, confie Pierre Lebel. Pour s’enlever de l’idée la maladie et garder le corps physiquement fort pour se battre.»

 

150 000

Estimation du nombre de personnes qui jouent au badminton de façon récréative au Québec, selon Badminton Québec.

Club de badminton de Châteauguay

Nombre de membres = 25

Lieu des rendez-vous = Collège Héritage

Horaire = mardi et vendredi de 19h à 22h de septembre à juin

À lire aussi

Les sportifs de 80 ans seront plus nombreux, selon un chercheur sur le vieillissement

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de